Gens du pays

Drapeau, Jean

Drapeau, Jean

Jean Drapeau

Jean Drapeau est né à Montréal le 18 février 1916. Il fait ses études aux écoles Jean–de-Brébeuf et Le Plateau, puis, en 1937, il est diplômé en sciences sociales, économiques et politiques à l’Université de Montréal. L’année suivante, il reçoit le diplôme de bachelier ès arts, puis il continue à étudier le droit à la Faculté de Droit de l’UdeM jusqu’en 1941, devenant spécialiste en droit pénal, corporatif et commercial.

En 1942, Jean Drapeau a été candidat anti-conscriptionniste dans Outremont-Saint-Jean. Mais Jean Drapeau n’eut aucun succès électoral au fédéral. Il brigue de nouveau les suffrages en 1944, sous la nouvelle étiquette du Bloc populaire. C’est son deuxième échec.

En 1954, poussé par des amis dont Pacifique Plante et l’imprimeur Pierre Desmarais, Jean Drapeau, à l’âge de 38 ans, brigue la candidature à la mairie de Montréal, sur le thème du «grand nettoyage» et de l’assainissement de l’administration.

Il est élu maire de Montréal. Son élection fut facilitée par le départ de Camillien Houde et les révélations du rapport du juge Caron. Ce premier mandat fut très difficile, car Drapeau ne détenait pas la majorité au conseil municipal, qui comptait à l’époque 99 conseillers, dont un tiers désignés et non élus.

Aux élections de 1957, son pire ennemi, le premier ministre Maurice Duplessis, met tout son poids dans la balance pour faire élire Sarto Fournier. Jean Drapeau est battu mais c’est sa dernière défaite à la mairie et par la suite son poste ne sera jamais sérieusement menacé.

En 1960, Jean Drapeau fonde le Parti civique de Montréal et à la fin de la même année, il remporte sa deuxième victoire à la mairie de Montréal. Il remporte les élections de 1962 avec une majorité sans précédent de plus de 116 mille voix. En 1966, Jean Drapeau répète son exploit avec encore plus d’éclat, remportant 95% des suffrages exprimés et son Parti civique obtient au conseil 45 des 48 sièges. De plus, les titulaires de 33 sièges étaient élus par acclamation, faute de combattants.

En 1970, il est élu président du Conseil de la Communauté urbaine de Montréal, poste qu’il occupera à nouveau en 1974, 1978 et 1982. À la suite des événements felquistes d’octobre 1970, Drapeau agite le spectre de l’anarchie lors des élections du 25 octobre 1970. Cela réussi à merveille, et il décroche le pouvoir absolu. Le Parti civique remporte la totalité des 53 sièges du conseil municipal.

C’est en 1986, à l’âge de 70 ans, qu’il quitte la mairie. Cependant, Jean Drapeau se sent encore trop jeune pour prendre une retraite définitive et, en décembre 1986, le gouvernement fédéral le nomme ambassadeur à l’UNESCO, fonction qu’il occupera de 1987 à 1991.

Le Parti civique qu’il avait créé reste sans chef. Il est décimé par le RCM et disparaît dans les années quatre-vingt-dix.

Les annexions à Montréal de Rivière-des-Prairies, du village de Saraguay, de Ville Saint-Michel et de Pointe-aux-Trembles ont eu lieu sous Jean Drapeau. On a aménagé plusieurs places (la Place des Arts et la Place Ville Marie, entre autres), et le métro a été créé à son initiative. C’est aussi à l’époque de Jean Drapeau que furent organisés L’Exposition universelle EXPO-1967, les Jeux Olympiques d’été de 1976 et les Floralies de 1980.

Jean Drapeau s’éteint à Montréal le 12 août 1999. Il reste l’une des plus grandes figures de la métropole, dont il a marqué la silhouette. Hélas ! Pas toujours pour le meilleur…

jacques drapeau

Monument à Jacques Drapeau devant l’Hôtel de Ville de Montréal. Photo © : GrandQuebec.com

Lire aussi :

2 Comments

  1. Alexandra Prégent

    2015/09/23 at 4:28

    je fais un travail de recherche documentaire sur Jean Drapeau dans mon cours d’Histoire de la société québécoise au cégep de Saint-Jean-Sur-Richelieu et j’aimerais bien savoir qui est l’auteur de cet article!

    merci

  2. admin

    2015/09/23 at 5:24

    Bonjour Alexandra. C’est l’équipe de GrandQuebec.com qui est considérée comme auteur de l’article. Vous pouvez citer le site Web GrandQuebec.com comme auteur du texte (Site Web http://grandquebec.com/gens-du-pays/biographie-jean-drapeau texte consulté le 23 septembre 2015…, par exemple). Consultez votre professeur pour plus de détails. Bonne chance !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>