Gaspésie

Petit-Cap

Petit-Cap

Le village de Petit-Cap

Petit-Cap est un petit village de la Gaspésie, un secteur de l’ancienne municipalité de paroisse de Saint-Maurice-de-L’Échouerie, intégrée depuis le 1er janvier 1971 à la ville de Gaspé. Cette paroisse fut constituée civilement en 1923 et comprenait quatre secteurs, soit L’Anse-à-Valleau, Saint Maurice-de-L’Échouerie, Pointe-Jaune et Petit-Cap.

Ce village est localisé au nord du noyau urbain de la ville de Gaspé. Son nom vient d’une pointe dénommée Le Petit-Cap qui borde l’anse du même nom. Vu de la mer, ce cap se distingue des autres deux collines avoisinantes par son sommet très plat.. Le toponyme est indiqué sur la carte d'Andrew Russell de 1861. De là à baptiser du même nom le village situé tout près, il n’y a qu’un pas ! En fait, la localité est située sur un plateau qui s’élève vingt mètres du niveau de la mer et domine ainsi le golfe du Saint-Laurent.

La population de Petit-Cap est formée, en grande majorité, de pêcheurs qui s’y établissent vers les années 1860. En 1889, un bureau de poste fut ouvert dans le village. Ensuite, l’économie de Petit-Cap tourne presqu’exclusivement autour des activités de la pêche. Un carnaval du village a lieu en janvier.

Il ne faut pas confondre le village gaspésien de Petit-Cap et la municipalité de Sainte-Anne-de-Beaupré, située près de la ville de Québec et connue dans le passé comme Petit-Cap, lieu d’un sanctuaire célèbre, site des miracles y survenus et du pèlerinage religieux. Curieusement, certains touristes qui débarquent à Petit-Cap en Gaspésie cherchent les grottes où les miracles s’auraient été produits… 

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>