Gaspésie

Baie des Chaleurs

Baie des Chaleurs

Baie des Chaleurs

Selon la relation de Jacques Cartier, c’est lui qui a baptisé ainsi cette baie qu’il découvrit en juillet 1534, lors de son premier voyage au Canada.

La région de la Baie des Chaleurs, en Gaspésie, a attiré l’attention du célèbre navigateur malouin en raison de ses vastes plages, propices aux opérations de nettoyage des corps des navires. Mais avec l’esprit pratique qui caractérisait le découvreur du Canada, il a remarqué de belles montagnes aux falaises rouges, une végétation luxuriante et une faune très diversifiée. En effet, tous les livres parlant des baies reconnaissent que la Baie des Chaleurs figure parmi les plus belles baies au monde.

Admettons que les Basques aient fréquenté le littoral de la Baie des Chaleurs depuis le XIIe siècle, toutefois l’histoire n’a pas gardé le nom que ces chasseurs de baleine ont donné aux lieux.

La Baie des Chaleurs est la baie la plus large du golfe du Saint-Laurent. À son entrée, on trouve l’île Miscou, de 64 kilomètres carrés qui fait partie du Nouveau-Brunswick.

La Baie des Chaleurs est divisée en deux bassins. Le bassin de l’est (ou bassin extérieur) a une profondeur variant de 70 à 90 mètres. Le bassin de l’ouest (ou bassin intérieur) est moins profond, la profondeur ne dépasse pas 50 mètres.

La rivière Restigouche forme un estuaire d’environ 130 kilomètres de long, à l’extrémité ouest de la baie.

Les eaux de la baie sont riches en éléments nutritifs, aussi la baie est-elle un lieu de pêche renommé grâce au saumon de l’Atlantique, le homard, le hareng et les pétoncles.

Sur les rives de la Baie des Chaleurs, on trouve un village fondé par des descendants acadiens, deux villages où les premiers colons sont arrivés de Grande-Bretagne ainsi que deux réserves indiennes. Le célèbre parc des fossiles de Miguasha, reconnu patrimoine mondial, se trouve en bordure de la baie.

pêche dans la baie des chaleurs

Port de pêcheurs. Photo : © Pascal Bernardon. Blogue Escapades Canadiennes

La localité la plus importante dans la Baie des Chaleurs est Pointe-à-la-Croix. En général, tout ce coin du pays est un lieu de villégiature privilégié des Québécois pendant l’été.

Pour les touristes, la Baie-des-Chaleurs possède de nombreux attraits patrimoniaux et un éventail de possibilités pour tous les goûts. Grâce aux montagnes entourant la baie, elle possède son propre microclimat. On peut y pratiquer le camping, la spéléologie, la randonnée pédestre, la bicyclette, les sports nautiques, la pêche et d’autres activités.

baie des chaleurs

Baie des Chaleurs. Photo : © Pascal Bernardon. Blogue Escapades Canadiennes

Lire aussi :

3 Comments

  1. Gérard Vaillancourt

    2010/12/19 at 3:55

    J’ai été couché 3 fois cet été à Carleton sur Mer un endroit du tonnerre et j’y projette un autre 2-3 couchers l’été 2011 un vrai paradis et des gens tellement sympa.

  2. jeannine cloutier

    2011/08/16 at 7:06

    existe-t-il une plage dans la baie des chaleurs
    avec sable où on peut se baigner sans devoir porter
    des chaussures à cause des roches

    j’adore cette région

  3. Cécile LeBlanc

    2012/02/17 at 1:23

    Bonjour,
    Votre site est très intéressant, je m’interroge cependant sur l’affirmation que Pointe-la-Croix est la localité la plus importante de la Baie des Chaleur! J’aimerais savoir d’ou provient cette affirmation?
    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>