Parcs et forêts

Réserve faunique Rouge-Matawin

Réserve faunique Rouge-Matawin

Réserve faunique Rouge-Matawin

La réserve faunique Rouge-Matawin, créée en 1981, doit son nom à la fougueuse rivière Rouge qui court à l’ouest et à la sinueuse rivière Matawin qui se faufile à l’est. Ces deux rivières abritent également deux poissons recherchés par les pêcheurs sportifs, soit la truite mouchetée qui habite dans plusieurs lacs qui communiquent avec la rivière Rouge et le brochet du nord qui vit dans la rivière Matawin et ses affluents. De plus, on trouve dans ces cours d’eau la truite grise – touladi, le doré jaune et l’achigan à petite bouche.

La réserve Rouge-Matawin se trouve près de la partie nord du parc du Mont-Tremblant. Elle a été créée dans le but de mettre en valeur la faune locale et son habitat, tout en offrant la possibilité aux touristes d’y pratiquer des activités de plein air. Cette réserve faunique se situe dans les régions de Lanaudière et des Laurentides. Sa superficie est d’environ 1400 kilomètres carrés.

Au total, plus de 450 lacs, ruisseaux et rivières sillonnent le territoire de Rouge-Matawin et ses collines s’élèvent à environ 600 mètres d’altitude.

Les amateurs de canot-camping trouvent dans la réserve d’excellentes opportunités de pratiquer leur sport préféré, tout comme les motoneigistes en hiver.

La forêt de la réserve faunique Rouge-Matawin fait l’objet d’une exploitation forestière en vertu de contrats d’approvisionnement et d’aménagement forestiers (CAAF) accordés par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec. Cette exploitation assure la régénération de la forêt, procurant d’ailleurs une source de nourriture abondante pour plusieurs espèces d’animaux sauvages.

Environ une douzaine de chalets sont accessibles aux visiteurs le long du sentier National du Québec qui traverse la réserve faunique Rouge-Matawin. Chaque chalet a une capacité de 4 à 14 personnes et la plupart d’entre eux sont dotés d’une installation électrique.

De plus, on y compte une quinzaine de camps rustiques dont dix camps de prospecteurs qui sont disponibles pour la chasse et la pêche. Ces camps rustiques ne disposent pas d’eau courante ni de douche. Cependant, ils sont équipés d’un système d’éclairage, d’un réchaud au propane, d’un poêle à bois et d’une toilette sèche à proximité.

La réserve faunique Rouge-Matawin possède douze emplacements de camping rustique avec de 2 à 36 emplacements sur chacun des sites répartis sur tout le territoire de la réserve. Les sites disposent de tables de pique-nique, de toilettes sèches et de sites de feu.

De plus, le camping du lac des Sucreries offre des installations sanitaires, telles que des toilettes, des douches et une buanderie. On peut réserver un emplacement sur le site.

Ces campings se divisent comme suit:

  • Secteur L`Ascension : 19 emplacements. Le site à l’entrée de L’Ascension, sur le Lac Chasy, le Lac Lenoir et le Lac Willard.
  • Secteur La Macaza : 25 emplacements. Les sites de la Baie Noire, du Flat Dame, du Lac Jamet et du Lac des Sucreries.
  • Secteur Saint-Michel : Baie des Dix-Milles, Lac Donsil, Lac Mosquic, Lac Odelin.

Pour rejoindre l’administration de la Réserve faunique Rouge-Matawin :

Chemin du Lac-Supérieur
Lac-Supérieur
Québec
J0T 1P0

Téléphone : 819 688 2325, poste 2231

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>