Parcs et forêts

Parcs Ruraux

Parcs Ruraux

Parcs ruraux de Rapide-Danseur

Les parcs ruraux de Rapide-Danseur ont été aménagés autour de ce village pittoresque de l’Abitibi-Ouest.

Dans chacun de ces dix parcs, les visiteurs sont amenés à explorer une thématique particulière, telle l’histoire, la géologie, les paysages et les phénomènes naturels.

Des panneaux d’interprétation permettent de mieux comprendre et d’apprécier en toute connaissance ce milieu.

Les dix parcs ruraux de Rapide-Danseur sont traversés par deux sentiers. Le sentier de La Promenade, d’un kilomètre et demi, relie le parc des Épilobes, le parc des Vieilles autos, le parc des Bruants et le parc du Rapide, tous ces parcs se trouvant dans le village. Pour sa part, le sentier de La Lune parcourt le parc de la Grenouillère, le parc de la Vieille école, le parc du Belvédère, le parc des Érables rouges, le parc du Bloc erratique et le parc de l’esker. Ce sentier de 3,6 kilomètres se trouve dans le rang de la Lune.

Les parc ruraux de Rapide-Danseur sont accessibles de la mi-mai à fin octobre.

Pour contacter l’administration des parcs : 819 787 6699.

Rapide Danseur

Le rapide Danseur, sis sur la rivière Duparquet entre le lac Abitibi à 10 km au nord et le lac Duparquet à 4 km au sud, a donné son nom à une municipalité située sur la rive ouest de la rivière. À la fin du XIXe siècle, le rapide Danseur obligeait à emprunter l’un des nombreux portages parsemant la route vers la baie James. L’endroit est même identifié en 1901 sous le nom de Portage-Danseur. L’eau sautillant et « dansant » sur les cailloux explique sans doute l’origine de ce toponyme métaphorique. Certains soutiennent que les Amérindiens s’y arrêtaient, y dansaient et même y invoquaient toujours l’endroit Obajidjicmojici, ce qui veut dire le rapide où il faut danser pour traverser.

logo rapide danseur

Logo de Rapide-Danseur.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *