Parcs et forêts

Parc national de Plaisance

Parc national de Plaisance

Parc national de Plaisance

Les touristes qui feront le voyage au parc national de Plaisance, ne seront pas déçus. Ce beau parc, situé dans la région administrative et touristique de l’Outaouais, couvre la superficie de plus de 28 kilomètres carrés.

lus de 100 espèces d’oiseaux nichent dans le parc, mais au total, plus de  250 espèces y ont été répertoriés jusqu’à maintenant. Dès la fin avril,  le parc national de Plaisance accueille des dizaines de milliers des bernaches du Canada et une trentaine d’espèces de canards.  Ils y font halte pendant leur migration printanière vers le nord. Et ce, au grand plaisir des ornithologues amateurs et chevronnés.

Le sentier la «Zizanie des marais» d’un kilomètre de long, est doté d’un trottoir flottant qui sillonne le cœur d’un véritable jardin flottant. Au bout du trottoir, une tour observation est aménagée. Enfin, il y plusieurs autres sentiers pour randonnées pédestres ou cyclables, il y en a des aires de pique-nique et une piscine.

On peut emprunter le canot ou le kayak et suivre les traces des Algonquins qui habitaient ces terres, ainsi que des coureurs des bois qui accostaient au «fort de la Petite-Nation».

Le parc offre environ 130 emplacements de camping dont plusieurs avec services.  Vous pouvez également utiliser la formule de « prêt-à-camper », c’est-à-dire une yourte ou une tente Huttopia, ou encore louer la maison Blais, un chalet avec 4 chambres à coucher.

N’oubliez pas de visiter la ponte des tortues au mois de juin et l’exposition permanente pour mieux connaître les secrets de ce Pays des Jardins flottants.

L’adresse du Parc National de Plaisance :

1001 Chemin des Presqu’Iles
Plaisance
Québec
J0V 1S0

Téléphones pour réservations :

1-800-665-6527 (pour réservations)
(819) 427-5334 (pour informations)

Ou par internet au sepaq.com/pq/pla.

Plaisance, note historique

On ne saurait imaginer un lieu dénommé Plaisance sans que celui-ci ne procure à son occupant une sensation de plaisir ou de bien-être, engendrée soit par la beauté de son paysage, soit par sa position géographique avantageuse, soit par la qualité de vie que l’on y trouve. Les Plaisance du Québec et de France semblent justifier cette analogie. Au Québec, ce nom identifie une municipalité de l’Outaouais, située à l’ouest de Papineauville, au confluent de la rivière de la Petite Nation et de la rivière des Outaouais.

Le toponyme est intimement lié à la célèbre famille Papineau, qui fut associée activement à la politique québécoise et fut propriétaire, au XIXe siècle, de la seigneurie de la Petite-Nation. Il appert que le seigneur Joseph Papineau (1752-1841) avait fait construire, dès l’acquisition de ce vaste territoire en 1803, une maison qu’il baptisa du nom de Plaisance en souvenir d’une ville française qu’il aurait particulièrement affectionnée.

En effet, quelques communes de France portent ce nom, dont Plaisance dans le Gers et Plaisance-du-Touch en Haute-Garonne. En 1822, le fief concédé par le légendaire Louis-Joseph Papineau (1786-1871), fils du précédent et chef des Patriotes lors de la Rébellion de 1837-1838, seigneur de la Petite-Nation de 1817 à 1871, à son frère cadet Denis-Benjamin (1789-1854), son agent, portait aussi le nom de Plaisance. Ce même nom s’imposait à nouveau en 1900 dans la dénomination de la municipalité de la paroisse de Coeur-Très-Pur-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie-de-Plaisance, nom considéré pendant longtemps comme l’un des plus longs de la toponymie québécoise, mais ramené à des proportions beaucoup plus modestes en 1931, à savoir Plaisance.

La réserve faunique de Plaisance occupe la partie sud de cette municipalité, sur la rive gauche de la rivière des Outaouais. Elle fut créée en 1979 afin de protéger les milieux humides constituant des habitats fauniques et floristiques d’une grande richesse et, en conséquence, une halte migratoire printanière très importante pour la sauvagine, en particulier pour la bernache du Canada. Ces particularités territoriales ne justifient-elles pas à elles seules le nom de Plaisance? Ailleurs au Québec, on trouve également une baie de Plaisance soit italienne et rappelle la ville de Piacenza, Placentia en latin et Plaisance en français, chef-lieu de la province du même nom, dans la vallée du Pö au nord de l’Italie, et l’une des premières colonies romaines de la Gaule cisalpine. Cette région fut sporadiquement occupée par les Français et Napoléon 1er a même donné le titre de duc de Plaisance à l’architrésorier Charles François Lebrun.

tortue parc national plaisance

Une tortue au parc national de Plaisance. Source de la photo : © sepaq.com/pq/pla.

camping parc national

Camping en bordure du lac. Source de la photo : © sepaq.com/pq/pla.

Lire aussi :

1 Comment

  1. MAWAMA

    2010/08/07 at 6:14 pm

    Nous sommes une association de protection de l’environnement et voudrais avoie des partenaires pour des échanges d’expérience.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *