Parcs et forêts

Parc du mont Wright

Parc du mont Wright

Parc de la forêt ancienne du mont Wright

Ce parc est situé à 30 kilomètres du centre-ville de Québec, dans les limites de la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury.

Le territoire de ce parc, d’une superficie de 190 hectares, fut légué par la famille Wright à la municipalité de Stoneham. Aujourd’hui, plusieurs kilomètres de sentiers pédestres sont aménagés dans un espace peuplé d’arbres dont certains ont plus de 300 ans. Les visiteurs peuvent atteindre le sommet de la montagne, d’une altitude de 483 mètres.

La forêt est constituée de bouleaux jaunes, de hêtres, de bétulaies jaunes, de sapins baumiers et de bien d’autres arbres magnifiques. Le territoire porte les traces du passage des derniers glaciers et il est assez accidenté, avec des dénivellations qui peuvent atteindre jusqu’à 75%.

Un secteur du parc du mont Wright fut visité pendant une période par des amateurs de deltaplane qui ont défriché des terres et aménagé un belvédère avec une vue sur les montagnes. On y accède par le sentier du Vaillant.

Les falaises du parc sont utilisées par les alpinistes et les niveaux de difficultés sont variés. Certains néophytes choissent le parc du mont Wright pour s’initier à l’escalade.

Au nord du parc se trouve le sentier de la Forêt ancienne qui est aménagé dans un secteur moins accidenté et rocheux, avec un accès plus facile à la montagne.

Le territoire du futur parc fut acheté en 1842 par Thomas Wright, un militaire britannique qui s’y établit avec sa famille. Depuis, plusieurs générations de la famille Wright habitèrent ces lieux jusqu’en 1972, date de la mort du dernier représentant de la famille. Dans son testament, il a légué la totalité de ses propriétés à la municipalité des Cantons-Unis de Stoneham-et-Tewkesbury, à condition qu’un parc ouvert au public y soit créé.

Aujourd’hui, on ne voit que quelques vestiges de l’ancienne résidence de la famille Wright.

Notez que les véhicules motorisés et non-motorisés, incluant les véhicules tout terrain (VTT, motoneiges et vélos de montagne), ne sont plus autorisés sur le territoire du parc de la forêt ancienne du mont Wright en raison de l’impact de ces véhicules sur la végétation et sur le sol du site.

Le parc de la forêt ancienne du mont Wright est accessible en empruntant la route 175, connue également comme le boulevard Talbot.

Municipalité de canton Wright

Territoire à la limite largement échancrée, à l’est, Wright occupe une superficie de 160 km2 dans la partie sud de la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau, entre Blue Sea, au nord, et Kazabazua, au sud. La rivière Picanoc coule dans la partie sus, alors qu’au nord on retrouve le lac Paquin, le lac des Vases, le lac Perreault et le lac du Castor Blanc.

La municipalité de Gracefield, sa voisine à l’est, occupe une petite enclave d’à peine 3 km2 dans ce vaste espace. Au milieu du XIXe siècle, les frères Wright, marchands de bois prospères, construisent l’hôtel Picanoc à cet endroit, lequel fait fonction de poste de traite. Les lieux portent alors la dénomination Picanoc ou Pickanoc. Lors de la proclamation du canon, en 1854, les marchands ont vu leur patronyme enchâssé dans le territoire qu’ils avaient contribué à développer. On rendait ainsi hommage à la famille de Philemon Wright (1760-1839), remarquable homme d’affaires considéré comme le fondateur de la ville de Hull. Il compte, parmi ses descendants, Alonzo Wright (1825-1894), très actif dans la région et qui a reçu, comme son père, le surnom du roi de la Gatineau.

À partir de 1849, une mission dénommée La Visitation desservait la population. Elle sera érigée canoniquement en 1901. Pour sa part, la municipalité du canton de Wright, créée en 1864, a vu son existence confirmée en 1982. Si jadis le bois et le commerce alimentaient l’économie locale, de nos jours les Wrightois oeuvrent surtout dans le domaine de l’agriculture et du tourisme.

Mont Wright

Crédit photo : André Beauséjour. commons.wikimedia.org/wiki/File:MontWright.jpg

Lire aussi :

2 Comments

  1. claudette monfette

    2010/10/18 at 9:04 pm

    aujourd’hui le 18 octobre…..une amie viens de me faire découvrir un coin de pays tout à fait extra-ordinaire …le parc de la forêt du Mont Wright ….. Nous nous sommes rendues au sommet de la montagne …époustouflant …..il faisait un soleil splendide au départ ..par la suite ,,une neige qui ressemblait à des petits pois blancs ….quel spectacle ……………
    je vais y retourner la semaine prochaine ……

    j’ai passé une merveilleuse journée ………quoi de plus beau et de plus energisant que la nature…………………..

  2. SAVARD

    2010/11/12 at 12:38 am

    BONJOUR JAIMERAIS AVOIR L ADRESSE EXACTE DU MONT WHRITH CAR JE N AI PAS LE SENCE DE LORIENTATION ET AVEC MON GPS IL FAUT L ADRESSE MEME AVEC LA CARTE JE PERS LE NORD , ALORD SVP JE VOUS EN REMERCIE Mme Savard de Cap- santé

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *