Parcs et forêts

Parc du Bic

Parc du Bic

Le parc national du Bic

Situé à 20 kilomètres à au sud-ouest de de la ville de Rimouski, le parc de conservation du Bic a été créé le 17 octobre 1984 sur une superficie de 33 kilomètres carrés, dans le but de protéger et de mettre en valeur cet échantillon exceptionnel de nature québécoise présent sur la bande étroite située le long de la côte sud du fleuve Saint-Laurent, entre Montmagny et Sainte-Anne-des-Monts. Le parc du Bic se trouve sur le territoire de deux municipalités, soit celle du Bic et Saint-Fabien.

Le parc national du Bic se distingue par l’alternance des caps et des pointes rocheuses avec des baies et des anses s’ouvrant sur les îles, ainsi que par sa flore et sa faune particulières, influencées par les eaux froides et salées du fleuve. Les barres rocheuses sont alignées parallèlement au fleuve et sont entrecoupées d’anciennes terrasses marines.

Les marées sont bien ressenties au parc et leur amplitude varie de trois à cinq mètres.

Avec ses kilomètres de caps, d’anses, de montagnes dominant le Saint-Laurent, le parc du Bic est un parc côtier et maritime, formé par une mosaïque d’îlots, de récifs et de caps dressés vers le fleuve. Son point culminant est le Pic Champlain qui s’élève à 346 mètres d’altitude. Samuel de Champlain donna le nom du Pic à cette haute colline. Ce nom au fil des ans a été transformé en Bic, vocable conservé comme nom des îles et de la municipalité.

On peut parcourir le parc du Bic à pied ou à vélo, on peut demander de l’aide au personnel du parc qui peut fournir des guides – interprètes qui raconteront l’histoire des colonies de phoques gris et de phoques communs ainsi que des oiseaux du rivage. Tout au long des randonnées, les visiteurs admirent une flore rehaussée par la présence de plantes rares sur les caps rocheux. Lors des excursions en mer, on découvre des paysages tout à fait différents.

Centre de découverte et de services du parc national du Bic : Au deuxième étage de la fermi Rioux, c’est l’endroit idéal pour commencer la visite. Une expérience intéressante vous êtes proposée avec l’explorateur Parc Parcours, un outil qui vous permettra de personnaliser votre visite tout en apprenant sur les richesses de ce territoire protégé. Selon vos préférences et intérêts, vous ferez votre choix parmi différents parcours et découvrirez beautés, paysages, habitats, faune, flore et histoire du parc du Bic. Le personnel vous aidera à planifier la visite et le séjour et vous fournira toute l’information concernant les sentiers, l’hébergement et les activités.

Le parc appartient au Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec et il est géré par la Société des établissements de plein air du Québec ou SÉPAQ.

parc bic

Parc du Bic, photo © tous droits réservés: Carol Proulx, cadrenature.blogspot.com

En tant qu’échantillon représentatif du littoral sud de l’estuaire du Saint-Laurent, le parc national du Bic possède plusieurs caractéristiques topographiques de la région. En effet, on y trouve une rivières à faible débit – la rivière du Sud-Ouest, le marais salé de la Pointe-aux-Épinettes, des barres rocheuses ou des collines ayant un versant nord très escarpé mais un côté sud aux une pentes relativement douce, tels le Pic Champlain, la Citadelle, le Cap-à-l’Orignal entre autres.

On peut y camper, piqueniquer, marcher, se baigner, peindre, pédaler, observer la faune et la flore, faire du kayak et des excursions en mer. Pour des points de vue à couper le souffle, ne ratez pas le belvédère Raoul-Roy et le sommet du pic Champlain.

En été, on peut faire une balade en minibus, en visitant les plus beaux attraits du parc : l’île aux Amours, le cap Caribou, la Pointe-aux-Épinettes, la ferme Rioux et le belvédère du pic Champlain. La balade, d’une durée de 2 heures, se déroule tous les jours de la fin juin à la fin août.

Le parc du Bic offre aussi des excursions en kayak sur le fleuve avec Kayak Zodiac Archipel du Bic. Cette excursion est tout simplement féerique et on y observe une faune maritime et aérienne typiques de la région. On peut voyager de façon confortable et sécuritaire à bord d’un zodiac ou bateau pneumatique. Cette excursion mène les touristes vers l’île Bicquette et l’île du Bic.

Plus de 15 kilomètres de sentiers cyclables sont aménagés dans le parc, traversant différents milieux, de la prairie au bord de mer. De plus, il y a vingt-cinq kilomètres de sentiers pédestres qui mènent vers les belvédères de Saint-Fabien et du Pic Champlain.

En hiver, on peut parcourir ces majestueux paysages recouverts de leur blanc manteau en enfilant des skis et parcourant les 20 kilomètres de sentiers non tracés, à raquettes ou même en trottinant dans la neige. Deux relais chauffés permettent aux randonneurs, skieurs et raquetteurs de faire une halte. Le relais le Porc-Épic est situé à 900 mètres de l’accueil et le Pékan à 4,5 km.

Pour contacter le Parc national du Bic :

3382, route 132 Ouest
C.P. 2066 Le Bic
Québec
GOL 1BO

Téléphone : 418 736 5035

parc du bic

Parc du Bic, photo © tous droits réservés: Carol Proulx, cadrenature.blogspot.com

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. Hélène Sergerie

    2010/07/21 at 3:11

    Bonjour,
    Nous serons dans votre belle région le Bic le mardi 27 juillet prochain et souhaitons faire la randonnée autour du Parc. Pouvez-vous nous dire ce que sera la marée à cette date?

    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>