Parcs et forêts

Parc du Mont-Orford

Parc du Mont-Orford

Parc national du Mont-Orford

Le parc national du Mont-Orford s’étend sur une superficie de plus de 58 kilomètres carrés dans les Cantons-de-l’Est. Son nom vient du nom d’un village anglais du comté de Suffolk et il fut choisi quand des loyalistes britannique décidèrent de s’établir ici à la suite de la guerre de l’indépendance des États-Unis.

C’est dans les années 1920 que le docteur G.A. Bowen, résidant de ces lieux propose le projet d’un parc autour de la montagne qui surplombe la ville de Magog. Toutefois, le projet se développe très lentement. Et le parc national du Mont-Orford n’est créé qu’en avril 1938, quand une trentaine de municipalités de la région ont fait l’acquisition et ont cédé au gouvernement du Québec les terrains du futur parc.

La longue histoire du parc du Mont-Orford donc débute. En 1975, le parc est amplifié jusqu’à 58 kilomètres carrés dans le but de mieux protéger les cerfs de Virginie, dont l’habitat s’étendait hors des limites du parc. Le Centre de villégiature Jouvence est intégrée au parc à l’époque.

En 1979, le parc est officiellement classé « parc de récréation » ou un territoire où les activités de plein air et la protection du milieu naturel doivent cohabiter harmonieusement.

Aujourd’hui, le parc national de Mont-Orford est un vaste territoire couvert de forêts, dominés par l’érable à sucre, de marécages, de lacs et étangs qui accueille une grandes diversité d’oiseaux.

La faune du parc est représenté avant tout par le cerf de Virginie, mais il y des porcs-épics, des castors, des amphibiens, des sangliers et plusieurs autres animaux.

Plus de 210 espèces d’oiseaux ont été observés dans le parc, mais on y dénombre 150 espèces qui y nichent. On y observe une grande quantité de hérons.

Le parc de Mont-Orford offre des kilomètres de sentiers de randonnée pédestre, tels que les sentiers des Crêtes, du Mont-Chauve, la Route verte, appelée La Montagnarde et autres.

À part du Mont-Orford, les massifs Giroux, Alfred-DesRochers, Mont-Chauve, les pics de l’Ours, du Lynx et aux Corbeaux font partie du parc. Les lacs Fraser et Stukely ont été aménagés pour la pratique d’activités nautiques.

Le Centre d’Arts Orford a été aménagé dans le parc du Mont-Orford. Le prestigieux Festival d’Orford a son siège dans ce centre qui abrite une salle de concert, une galerie d’art et une auberge.

Note : La boucle des Loutres est idéale pour la parcourir en raquettes. Le sentier de l’étang Fer-de-Lance est très beau en avril et mai, ainsi que les sentiers des Crêtes et du Mont-Chauve. N’oubliez pas de faire une excursion en canot sur les lacs Fraser et Stukeley.

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>