Bestiaire du Québec

Winnie l’ourson

Winnie l’ourson

Toute la vérité sur Winnie l’ourson

Grâce à quatre petits timbres de 45 offerts dans les bureaux de poste, les petits Canadiens apprendront tout de l’existence authentique de leur ourson favori nommé Winnie the Pooh.

Il est révélé, en effet, à l’occasion de la sortie des timbres, que le personnage popularisé par les Productions Walt Disney était inspiré d’un véritable animal né dans une forêt d’Ontario et adopté par un lieutenant de l’Armée canadienne en route pour le front européen de la Première Guerre mondiale.

C’est en 1914 que débute l’aventure vécue par la petite ourse connue maintenant du monde entier. Un lieutenant de la 2e brigade d’infanterie canadienne, Harry Colebourn, décide de descendre du train qui le menait à Valcartier, dans la petite gare de White River, en Ontario, histoire de prendre le frais pendant l’arrêt. Il y rencontre un chasseur qui a rescapé un ourson de quelques semaines dont la mère a été tuée dans la forêt. Colebourn achète l’irrésistible animal pour 20$.

Il réussira à l’emmener avec lui en Angleterre où est envoyé le corps expéditionnaire canadien. L’ourson, que le lieutenant a baptisé Winnie, parce qu’il vivait lui-même à Winnipeg, se gagne facilement l’amitié de tous dans les baraques du camp militaire.

Mais le régiment est envoyé au front, en France, et Colebourn se voit contraint de confier Winnie au zoo de Londres. Là, la carrière de l’ourson va prendre une tout autre tournure.

Parmi les milliers d’admirateurs de Winnie, se trouve l’écrivain Alan Alexander Milne, éditeur du magazine Punch, qui accompagne souvent son fils Christopher Robin au zoo. Les deux se prennent d’affection pour l’ourson canadien qui leur témoigne son amitié à chacune de leurs visites.

Milne en vient à écrire des histoires pour son fils dans lesquelles Christopher Robin vit des aventures fantastiques avec Winnie, Tigrou et Cochonnet. Ces récits, illustrés par Ernest Shepard, deviennent des classiques de la littérature enfantine.

winnie l'ourson

« Pooh », le surnom de Winnie, est le nom que l’enfant avait donné à un cygne qu’il affectionnait à l’égal de l’ourson.

En 1961, après la mort de l’écrivain, sa veuve cédait les droits des histoires de Winnie aux Productions Walt Disney qui en ont tiré des films tant pour le grand écran que la télévision. Des articles ornés de l’image de l’ourson sont mis en marché exclusivement par Disney dans le monde entier, et Winnie a également sa niche au Walt Disney World, en Floride et dans plusieurs autres pays.

Voir aussi :

2 Comments

  1. Juliette Parent

    2013/12/07 at 1:47

    Jaime bien winnie! je le trouve toute cute et fin;)
    Bref, je ladooree!!:)))

  2. Camille Bernier

    2013/12/10 at 9:13

    Il est tellement beau!!!Je l’adore xox
    J’aimerais recevoir une photo de lui et la mettre en photo d’écran de mon cell;)!!!!xxx Merci!xoxo

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>