Bestiaire du Québec

Voyage des oies blanches

Voyage des oies blanches

Voyage des oies blanches

Voir le passage des oies blanches aussi appelées “oies des neiges”, c’est un spectacle inoubliable. En avril–mai, ces oiseaux retournent dans leurs parages du nord – sur les îles de la Terre de Baffin et de Bylot. En septembre–octobre, elles déménagent au sud, vers le New Jersey ou la Caroline du Sud, où les oies séjournent pendant l’hiver.

C’est sur la Terre de Baffin et l’île de Bylot que les oies blanches font leurs nids et élèvent leurs petits de juin jusqu’à août. La distance entre les lieux de nidification et le logement d’hiver est de près de 8 000 km.

Lorsque le printemps arrive, les oies commencent à quitter les États-Unis par groupes.

On voit le ciel couvert de grappes de ces oiseaux aux larges ailes et au long cou.

Les oies avancent par groupes de dix, vingt ou deux cents oiseaux. Leur passage est annoncé par de stridents piaillements et, curieusement, vous verrez toujours quelques paires d’oiseaux qui volent un peu en avant, en arrière, au-dessus du groupe principal.

S’agit-il d’éclaireurs dont la fonction est de protéger le groupe principal des attaques ennemies ? On peut remarquer que les avions de combat appliquaient la même procédure dans leurs sorties pendant la seconde guerre mondiale.

La vitesse de ce déplacement est de 60 km/h. Après la première étape de 1000 kilomètres, elles se posent, préférablement sur des îlots ou des espaces bien ouverts et se reposent, en accumulant des forces, avant de continuer leur route.

Au total, elles sont au nombre de 600 000 à 800 000.

En arrivant sur les îles de la Terre de Baffin, la période des amours débute. Des couples se forment.

À la différence de l’homme, l’oie des neiges est monogame : lorsqu’un couple se forme, il est scellé pour la vie entière et les oies préfèrent retourner chaque année vers le terrain que le couple occupait l’année précédente.

Le nid des oies blanches contient généralement un seul oeuf que les parents couveront à tour de rôle pendant 45 jours.

vol en v

Photo Vol en V par © Rosaire Lemay

envolée collective

Photos Envolée collective par © Rosaire Lemay

Voir aussi :

3 Comments

  1. Pierre Fortier

    2013/09/16 at 12:06

    j’aimerais avoir de la documentation des oies blanches sur tout leurs migration automne et printemps svp pour un travail d’école.. ou elles vont les bébés les couleurs et ce que je ne connais pas svp et merci.. mon travail est au début novembre.. voici mon add.. 1615 rue Robert Rumilly lévis qc g6w 8c4

  2. Jacques Ferland

    2014/09/03 at 1:05

    Est-ce que les oies blanches pondent aussi dans le sud, ou uniquement au nord?

  3. Jacques Ferland

    2014/09/03 at 1:07

    Est-ce que les oies blanches pondent aussi dans le sud ou uniquement dans le nord ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>