Bestiaire du Québec

Voyage guidé des oies blanches

Voyage guidé des oies blanches

Voyage guidé des oies blanches 

M. Lishman montre le sud aux oiseaux

La « migration guidée » d’oies blanches élevées en captivité

Le 20 octobre 1993, les automobilistes québécois qui se laissaient distraire un moment de leur route n’en croyaient pas leurs yeux en apercevant l’étrange cortège aérien de deux avions ultra – légers volant vers le sud, suivis, en formation impeccable, de 18 oies blanches.

Sculpteur et apôtre de l’environnement, M. William Lishman avait décollé à l’aube en compagnie de ses oies élevées en captivité, dans l’espoir de leur apprendre à voler vers les pays chauds, comme le font instinctivement à cette époque de l’année les oiseaux migrateurs bon teint.

M. Lishman et son ailier ont franchi la première étape de leur long périple vers midi en se posant sur un petit aérodrome situé près de Gaines, dans l’État de New York. L’étrange équipage devait y passer la nuit avant de reprendre l’air pour la réserve ornithologique d’Airlie, en Virginie, destination ultime de cette escadrille surréaliste.

Si cette expérience était couronnée de succès, a expliqué M. Lishman, la qualité de vie d’oiseaux faisant partie d’espèces menacées s’en trouverait grandement améliorée.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Shirley

    2014/11/11 at 11:34

    est-ce que les oies qui partent en novembre sont en danger? a cause du froid bien sûr… vont-elles se rendre à destination. Je suis un peu inquiète….

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>