Bestiaire du Québec

Premiers jours avec le chaton

Premiers jours avec le chaton

Les 90 premiers jours avec votre nouveau chaton

Accueillir un nouveau chaton est un événement heureux pour toute la famille, et ses premières semaines avec vous auront un effet déterminant sur le reste de sa vie.

Au cours de cette période, vous jetez les fondations d’une longue relation. Vous trouverez ici des conseils pour vous aider à prendre soin de votre chaton et à laisser des liens solides. Vivez une expérience positive.

Préparer l’arrivée de votre nouveau ami

Voici certains articles dont vous aurez besoin :

  • Cage de transport ;
  • Bols d’eau et de nourriture solides et faciles à nettoyer
  • Bac à litière et litière (essayez d’acheter le type de litière auquel votre chaton est habitué)
  • Griffon solide et suffisamment haut pour permettre à votre chaton de s’étirer au maximum
  • Collier pour y fixer les médaillons d’identification
  • Matériel de toilettage (voir la section de Toilettage plus loin)
  • Jouets sécuritaires et amusants
  • Lit ou cousin (n’investissez pas trop dans un beau panier d’osier ou un coussin moelleux tant que vous ne connaîtrez pas les préférences de votre chaton – commencez plutôt par lui offrir un « lit » tout simple en carton)
  • Détachant et produit qui élimine les odeurs (demandez à votre médecin vétérinaire de vous recommander un produit conçu spécialement pour nettoyer les endroits où les animaux ont fait leurs besoins

Rendre la maison sécuritaire :

Dans sa nouvelle maison, plusieurs dangers potentiels quettent votre nouvel ami curieux en enjoué. Voici quelques conseils pour rendre votre maison plus sécuritaire pour votre chaton :

  • Assurez-vous que les fenêtres sont munies de moustiquaires fixés solidement pour prévenir les chutes
  • Ne laissez pas votre chaton avoir accès aux galeries, balcons et autres surfaces surélevées
  • Entreposez de façon sécuritaire les produits toxiques
  • Baissez le couvercle de la toilette
  • Gardez les sacs de plastique hors de la portée de votre chaton
  • Coupez les anneaux de plastique qui servent d’emballages pour canettes
  • Faites en sorte que tous les câbles et fils électriques exposés soient aussi courts que possible ou fixez-les au mur ou au plinthes
  • Conservez le matériel de couture (boutons, aiguilles, épingles, fil, etc.) et de quincaillerie (clous, vis et autres petites pièces) hors de la portée de votre chaton
  • N’utilisez jamais de couverture électrique dans le lit de votre chat
  • Laissez le chaton se familiariser avec son nouvel environnement

À votre arrivée, emmenez votre chaton, toujours dans la cage de transport, dans une pièce sécuritaire. Laissez-le sortir de la cage quand il sera prêt et explorer la pièce à son rythme. Placez le bac à litière dans la pièce et assurez-vous que le chaton sait où le bac se trouve. Placez-y aussi des bols d’eau et de nourriture, à bonne distance du bac à litière, car les chats sont souvent réticents à utiliser un bac à litière situé trop près de leur nourriture. Laissez votre nouveau chaton vous approcher lorsqu’il se sentira à l’aise de le faire.

Attention : Sachez que beaucoup de plantes et de fleurs peuvent être dangereuses pour les chats : il existe une liste de végétaux toxiques. Si vous pensez que votre chaton pourrait avoir ingéré un de ces végétaux nocifs, communiquez immédiatement avec votre médecin vétérinaire ou avec le personnel de Pet Poison Helpline.

Vivre avec votre chaton

Établir une relation avec votre chaton : L’établissement d’une relation avec votre nouveau chaton peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines, alors faites preuve de patience. Votre chaton a besoin de temps pour s’attacher à vous et, avant longtemps, il sera devenu votre meilleur ami. Au cours de cette période d’adaptation, ne laissez pas votre chaton se promener partout dans la maison sans supervision. Pendant votre absence, confinez-le à la pièce où se trouvent son bac à litière et ses bols d’eau et de nourriture. Assurez-vous que son lit et ses jouets y soient aussi.

Nourrir votre chaton : Demandez conseil à votre médecin vétérinaire pour modifier graduellement la diète de votre chaton afin qu’elle réponde optimalement à ses besoins nutritionnels en fonction de son âge, de sa race, de son état de santé et de son niveau d’activité.

Comme votre chaton est en croissance, il doit consommer plus de protéines et de calories qu’un chat adulte, et par conséquent, il faut lui offrir une nourriture conçue spécialement pour les chatons. Optez pour les croquettes et/ou la nourriture en boîte en fonction de vos préférences personnelles (les vôtres et celles de votre chaton) et de l’avis de votre médecin vétérinaire.

La taille des portions et le nombre de repas dépendront de l’âge de votre chaton, de son niveau d’activité, de sa taille, de son environnement, de son métabolisme. Consultez votre médecin vétérinaire pour qu’il vous fasse des recommandations, mais n’oubliez pas que certains chatons ont besoin de moins ou de plus de nourriture que d’autres.

Le bac à litière

Dans les jours et les semaines qui suivent l’arrivée de votre chaton, assurez-vous que celui-ci sait en tout temps où se trouve son bac à litière pour aider à prévenir les accidents. Dans un nouvel environnement, il n’arrivera peut-être pas à le trouver par lui-même. Par conséquent, durant les premières semaines, confinez votre chaton à une place sécuritaire et ne le laissez explorer les autres pièces de la maison que sous votre supervision.

Quand votre chaton pourra se promener dans la maison à sa guise, surveillez-le tout de même du coin de l’oeil et ramenez-le près de la litière à intervalles réguliers. Si votre maison est très grande et compte plus d’un étage, il serait préférable d’avoir un bac à litière à chaque étage.

À l’arrivée de votre chaton, utilisez si possible le même type de litière que celui auquel il est habituée. Vous pourrez plus tard faire de litière de votre choix. Gardez le bac à litière propre en tout temps, et changez la litière (partiellement ou complètement) tous les jours.

Voici des exemples de produits et d’aliments dangereux pour les chats :

  • Alcohol
  • Acétaminophène (Tylenol)
  • Caféine
  • Certains champignons
  • Chocolat
  • Xylitol (un édulcorant de plus en plus populaire, souvent présent dans les bonbons et la gomme sans sucre)
  • Aliments avariés
  • Oignons, ail et ciboulette
  • Oeufs crus, viande et poisson
  • Éthylène glycol (antigel)
  • Lys
  • Pâte non cuite de pain au levain

En cas de doute, communiquez immédiatement avec votre médecin vétérinaire ou avec le personnel de Pet Poison Helpline pour savoir si votre chaton a besoin de soins médicaux.

Le toilettage

Brossez votre chaton régulièrement pour l’habituer à se faire toiletter. Renseignez-auprès de votre médecin vétérinaire pour savoir à quelle fréquence vous devriez brosser votre chaton et quelle brosse utiliser en fonction de son type de pelage. De plus, le brossage régulier aidera à limiter les boules de poils – si votre chat a des problèmes liés aux boules de poils, consultez votre médecin vétérinaire. Enfin, une diète appropriée peut contribuer à l’apparence lustrée et saine du pelage.

N’utilisez jamais des ciseaux ordinaires pour couper les griffes de votre chaton – utilisez plutôt un outil conçu spécialement à cette fin. Demandez à votre médecin vétérinaire ou votre toiletteur de vous montrer la bonne technique, pour éviter d’atteindre la veine à l’intérieur de la griffe. En cas de doute, demandez à votre médecin vétérinaire ou à votre toiletteur de tailler les griffes de votre animal pour vous.

La majorité des chats n’aiment pas les bains et, dans la plupart des cas, n’ont pas besoin d’être lavés.

Les trajets en voiture

Votre chaton a sans doute déjà été initié aux déplacements en voiture – notamment quand vous l’avez ramené à la maison, et si vous l’avez emmené à la clinique vétérinaire, il est important d’habituer graduellement votre chaton aux déplacements en voiture le plus tôt possible et de faire en sorte que les trajets soient associés à de bonnes expériences et pas seulement à des situations stressantes. Utilisez toujours la cage de transport dans l’auto.

Voici des conseils pour aider votre chaton à être plus à l’aise dans la cage de transport :

  • Faites de la cage de transport un endroit familier en la laissant dans la pièce où votre chat passe beaucoup de temps.
  • Placez un coussin moelleux à l’intérieur de la cage de transport
  • Placez vos gâteries, de l’herbe à chats ou des jouets à l’intérieur de la cage de transport pour inciter votre chat à y entrer
  • Il peut s’écouler plusieurs jours ou même plusieurs semaines avant que votre chat se montre plus confiant envers la cage de transport.
  • Restez calme et patient et récompensez les comportements souhaités.

Si vous éprouvez toujours des problèmes après un certain temps, vous devrez peut-être revoir la cage de transport elle-même.

Une fois que votre chaton sera habitué à la cage de transport, placez-le dans la cage et emmenez-le dans l’auto. Faites jouer de la musique douce, parlez-lui et laissez-le se familiariser avec les odeurs de la voiture. Démarrez le moteur et laissez-le tourner quelques minutes. Le premier trajet devrait être court, sans bruits forts ni mouvements brusques. Récompensez votre chaton immédiatement après.

« Les chats tout blancs aux yeux bleus sont toujours, ou presque toujours, sourds. » (Friedrich Engels, Le rôle du travail dans la transformation du singe en homme.)
« Les chats tout blancs aux yeux bleus sont toujours, ou presque toujours, sourds. » (Friedrich Engels, Le rôle du travail dans la transformation du singe en homme.) Photographie de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *