Bestiaire du Québec

Se débarrasser des souris

Se débarrasser des souris

Comment se débarrasser des souris

Mesures de précaution et la Grande Bataille contre ces ennemis de l’humanité

En fait, les souris font l’objet d'une lutte millénaire dans l’environnement humain. Elles sont chassées par pièges, le poison, les chats et d’autres animaux domestiques, parfois très exotiques (serpents, par exemple).

Lorsque vous entendez la nuit des bruits dans les murs qui ressemblent à des trottinements ou à des grattements ou lorsque vous trouvez des objets rongés et mordillés ou des emballages d’aliments endommagés, il est bien possible qu'une infestation de souris en soit la cause. La présence d’excréments et d’urine, de terriers ou de trous dans les fondations ou à proximité, ainsi que d’empreintes sur les surfaces poussiéreuses sont aussi des signes d’infestation. Les les souris se multiplient rapidement.

Attaquez-vous donc sans tarder au problème afin d’éviter une infestation grave.

Pour confirmer qu’il y a infestation, on peut pondre une couche uniforme de poudre de talc qui permettra ensuite de détecter à l’examen les empreintes de rongeurs. La taille des pattes postérieures renseigne en l’occurrence sur l’espèce laquelle on a affaire.

Mesures de prévention :

  • Il faut maintenir des conditions d’hygiène adéquates.
  • Bouchez les fissures des fondations  et éliminez ainsi les points d’entrée faciles, parce que les souris se faufilent dans des fissures qui ont à peine la taille d’une pièce de dix cents. Même de petites fentes dans un seuil de porte usé peuvent représenter une voie d’accès pour les souris.
  • Il faut fixer des dispositifs empêchant les souris d’utiliser comme voies d’accès les tuyaux ou les dalots de gouttières près du bâtiment.
  • Il faut éliminer tout débris près du bâtiment et éviter d’entreposer et de ranger des objets.
  • S’il s’agit d’une maison, il faut maintenir la végétation courte autour du bâtiment.
  • Pour éviter la prolifération des souris, au cours des inspections régulières, vérifiez l’état des contenants de nourriture.
  • Vérifiez également l’état des câbles et d’autres matériaux dans votre logement.  Dès que vous décelez les excréments, des matériaux grugés ou d’autres indices d’une infestation de rongeurs, il est pressant de se livrer à une inspection minutieuse des abords immédiats.

À noter que pour pouvoir mettre en place des mesures de lutte efficaces, il faut d’abord savoir à quelles espèces de rongeurs on a affaire, où se trouvent leurs nids et comment elles s’introduisent dans le bâtiment. Il est recommandable de découvrir les itinéraires que les souris empruntent pour s’introduire.

En fait, la forme, l’aspect, la taille des excréments permettent de tirer certaines conclusions. La crotte de souris mesure de 3 à 8 mm et a une forme irrégulière. Les traces d’urine, quant à elles, sont détectables à l’utilisation des lampes UV et elles deviennent fluorescentes aux ultraviolets.

Pièges

Le piégeage est une méthode efficace pour contrôler les souris et les rats. Au Québec, différents types de pièges sont disponibles sur le marché : pièges à ressort, pièges collants, boîtes collantes… On peut les acheter dans Canadian Tyres, Rona, Dollorama et dans la plupart d’autres commerces semblables. Ces pièges doivent être installés hors de la portée des enfants.
Les pièges à ressort : Ces pièges sont faciles à utiliser et tuent l’animal instantanément. Mais pour réussir à capturer votre ennemi, les pièges à ressort doivent être bien placés :

Il faut les poser à angle droit avec les murs et mettre l’appât du côté du mur (du fromage, du beurre de pois doré, du chocolat, etc.). Le beurre d’arachides est à éviter parce que certains enfants sont allergiques à ce produit.

Installez plusieurs pièges le long des murs. Prévoyez une période durant laquelle les rongeurs s’adaptent à la présence des pièges. Cette période peut prendre jusqu’à 4 jours. Pendant cette période, appâtez-les mais sans les amorcer.

Déplacez les pièges, si les souris ne consomment pas les appâts.

Remettez les pièges deux semaines plus tard afin de capturer les jeunes rongeurs parvenus à maturité.

Pièges collants et boîtes collantes

Avec les pièges collants, les souris ou les rats ne meurent pas immédiatement. Les animaux meurent de stress et d’épuisement, ainsi que par manque de nourriture et d’eau.

Ces pièges sont très utiles en cas d’échec avec les pièges à ressort ou pour les endroits difficiles d’accès. Il se peut que vous soyez obligé de vous en débarrasser en les noyant dans un seau d’eau.

N’hésitez pas à réutiliser les pièges : ils sont plus attrayants pour les souris.

Pesticides

Seul un professionnel en extermination, détenteur du permis C5 du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec, peut utiliser les pesticides autorisés par l’article 32 du Code de gestion des pesticides.

Les experts recommandent l'utilisation des pesticides comme dernier recours, quand les autres méthodes ne sont pas suffisantes pour régler le problème.

Ce sont les rodenticides contenant les ingrédients suivants :

  • Le brométhaline en combinaison avec le bitrex (benzoate de dénatonium – une substance extrêmement amère pour prévenir la consommation accidentale).
  • Le bromadiolone en combinaison avec le bitrex.

Lors de l’utilisation de pesticides, il faut lire attentivement l’étiquette et suivre à la lettre le mode d’emploi. Ces rodenticides doivent être employés sous forme solide (bloc) et placés dans un piège fermé à clef, empêchant tout contact avec l’être humain.

Dispositifs à ultrasons

Les dispositifs à ultrasons émettent des ondes sonores ou des vibrations qui déplaisent aux souris. Elles peuvent toutefois s’y habituer et revenir. Il est donc recommandé de combiner l'emploi des dispositifs à ultrasons avec d'autres méthodes de lutte.

Précautions sanitaires :

  • Portez des gants et un masque anti-poussière durant le nettoyage ;
  • Ne ramassez jamais les excréments séchés sans les javellisant avant de les essuyer ;
  • Enveloppez les rongeurs morts dans deux sacs de plastique et jetez-les aux ordures ;
  • Une fois le nettoyage terminé, lavez soigneusement vos mains ;
  • Lavez les vêtements ayant pu être en contact avec les rats ou les souris séparément des autres.

sourcière

Une sourcière. Photo du domaine public

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>