Bestiaire du Québec

Parler à l’ours noir

Parler à l’ours noir

Parler à l'ours noir

L’ours noir – Ursus americanus – est présent un peu partout au Québec, sauf dans les grandes villes.

La rencontre avec un ours noir est dangereuse, même si, a-priori, il craint l’homme et se cache ou prend la fuite dès qu’il en aperçoit un. Il possède un excellent odorat ce qui lui permet de s’éclipser avant que l’homme ne le détecte.

L’ours noir peut cependant s’approcher s’il a perçu de la nourriture. De plus, si la maman ourse estime que vous menacez ses oursons, elle peut vous attaquer.

Trois règles d’or existent pour éviter une dangereuse rencontre avec un ours noir :

  • Ne jamais nourrir les ours.
  • Entreposer nourriture et ordures dans des sacs imperméables afin de minimiser les odeurs associées à la nourriture et aux ordures.
  • Ne jamais courir.

Il faut mettre ses aliments à l’abri dans le coffre de la voiture si l’on pique-nique ou campe dans la forêt. On peut aussi utiliser des sacs en nylon et les attacher avec une corde à la branche élevée d’un arbre sans que le sac touche le tronc, puisque l’ours grimpe aux arbres avec facilité.

Il ne faut pas jeter la graisse de cuisson ou les restes d’un repas dans le foyer.

Ne laissez pas de restes sur les lieux, utilisez plutôt les poubelles munies de lourds couvercles de métal qui sont installées dans les parcs forestiers et dans les réserves.

Si vous vous retrouvez face à un ours et qu’il ne semble pas remarquer votre présence, éloignez-vous. Cette règle est encore plus valable si vous voyez des oursons. Il faut disparaître aussi rapidement que possible.

ours st felicien

Ours au zoo de Saint-Félicien. Photo © YaniQc

Si l’ours vous a détecté, il faut lui parler doucement et agiter les bras afin qu’il réalise qu’il a affaire à un être humain. Puis, reculez. Ne lui coupez jamais la route afin qu’il puisse s’enfuir.

Il est possible également de détourner son attention en laissant tomber un objet à terre.

Ne courez jamais si l’ours fonce vers vous ! Essayez de l’intimider ou défendez-vous.

ours zoo st felicien

Gardien de zoo. Photo : © YaniQc

Grimper à un arbre ou «faire le mort» n’est pas efficace.

Vous pouvez aussi apporter avec vous des vaporisateurs “anti-ours” qui se sont avérés dissuasifs.

Bref, attention aux ours noirs ! Ils peuvent paraître mignons, mais ils ne sont aucunement apprivoisés. Ne jamais vous placer entre l’ourse et ses oursons. Ne pas les nourrir, ne pas encourager leur visite en laissant traîner de la nourriture ou des ordures.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Pingback: Au loup ! | Un caillou dans mon soulier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>