Bestiaire du Québec

Le maître fume, le chat trinque

Le maître fume, le chat trinque

Quand les maîtres fument, chats et chiens trinquent

Il ne fait désormais plus aucun doute que le chien est le meilleur ami de l’homme. Et, par extension, le chat, dont les privilèges dépassent dans bien des foyers ceux de Médor. Forcément ! Qui accepterait de dormir avec un labrador de quarante-cinq kilos sur les jambes ? Difficile de croire que François Ier se satisfaisait d’avoir des dizaines de chiens allongés sur ses pieds. Quand bien même on se pelait les miches à Chambord…

En attendant, les voici tous les deux recrutés dans la lutte contre le cancer. Non, rassurez-vous ! Ici, pas question d’expériences détestables sur nos compagnons à quatre pattes. Simplement, des chercheurs américains ont eu l’idée de les soumettre à un sondage, afin d’en déduire des leçons permettant d’anticiper certaines formes de cancers exogènes. Le panel n’étant structurellement pas très bavard, nos chercheurs ont trouvé plus simple d’interroger leurs maîtres. Florilège : quel produit utilise-t-on dans votre foyer pour nettoyer votre moquette ? Laisse-t-on couler l’eau du robinet avant de la boire ? Êtes-vous meublé diplôme de chez IKEA? Et tant d’autres questions destinées à cerner les facteurs environnementaux propices à l’apparition de certains cancers. Habilement, alcool et tabac ont été exclus de l’enquête.

Mais l’on sait aujourd’hui que les chats et les chiens des fumeurs ont deux fois plus de risques que leurs frères à quatre pattes de développer un lymphome.

Pas de statistiques établies à ce jour pour les bouledogues amateurs de whisky.

En tout cas, l’avenir de l’humanité nous réserve bien des surprises, un avenir auquel nos amis les animaux sont à l’évidence intimement associés. Par exemple, demain, les médecins seront peut-être remplacés par des animaux. Au Québec, la fondation Corazon dresse des chiens d’aveugles. Jusque là, rien d’extraordinaire. Sauf si l’on s’intéresse aux heures de cours supplémentaires dont a bénéficié Paco, un ravissant cocker. Avec deux autres de ses congénères, il a appris à renifler l’haleine de son maître diabétique pour reconnaître les crises d’hyper ou d’hypoglycémie dont celui-ci pourrait être victime. Ces crises peuvent plonger le malade dans un coma profond, à l’issue fatale, sauf à procéder à une injection d’insuline ou de glucose, c’est selon. Paco sait pour l’instant appuyer sur un bouton, pour appeler les secours. Demain, peut-être, on lui aura appris à faire la piqûre.

Rendez-vous galants pour chiens et chats

Aujourd’hui, les réseaux et les microblogs explosent. Et pourquoi nos amis à quatre pattes n’auraient-ils pas le droit, eux aussi, d’avoir leur site communautaire ? De là à en créer pour eux, il n’a qu’un pas, franchi avec pets-datings.com – le premier site de rencontre de tous les animaux qui s’adresse aux propriétaires de chiens, de chats, de chevaux, de furets, mais aussi de reptiles, de tortues, de poneys. Bref, tout ce qui n’est pas bipède et doué d’un QI supérieur à 50. Pets-dating propose plusieurs services, comme l’organisation de promenades communes entre les membres du réseau et des conseils pratiques (dégriffer un chat, prévenir les vers du cheval, etc.). Et lorsque Rex aura fait la connaissance de Totoche et qu’il ira se promener avec elle en forêt de Fontainebleau le dimanche, vous pourrez en faire autant avec son ou sa propriétaire.

(Tiré du livre de Jean-Baptiste Giraud, Histoires bêtes. Éditions du Moment, Paris, 2010).

Si on renforce l’excitation, le chat bondira et passera à une agression active. Image : © Megan Jorgensen.
Si on renforce l’excitation, le chat bondira et passera à une agression active. Image : © Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *