Bestiaire du Québec

Loup

Loup

Loup

Le loup (canis lupus) est un mammifère de la famille des canidés. Le loup est un prédateur.

Il vit en meutes organisées selon une hiérarchie sociale très stricte. Les spécialistes en éthologie animale ont utilisé les lettres de l’alphabet grec pour expliquer cette hiérarchie. On dira ainsi que la meute est dirigée par un mâle Alpha et une femelle Alpha qui forment un couple et sont généralement les seuls à procréer.

Le poids d’un loup est de 12 à 80 kilogrammes à l’état sauvage, mais en captivité on a vu des loup gris de 90 kilogrammes. Par exemple, le loup Garou à Sainte-Émilie-de-l’Énergie a atteint en 2007 les 92 kilogrammes (ce loup habite dans un parc zoologique du village).

La taille du corps peut aller jusqu’à 150 centimètres et sa hauteur au garrot est de 60 à 90 centimètres ou même plus. Les loups ont un pelage qui va du beige à l’anthracite.

Le loup adulte a 42 dents et ses canines ou crocs mesurent jusqu’à 7 centimètres.

Le loup vit une dizaine d’années.

Les loups préfèrent manger des petits rongeurs, mais ils peuvent aussi manger des insectes ou des champignons lorsqu’ils sont affamés.

Leur maturité arrive à 3 ans pour le loup mâle et à 2 ans pour la louve. La saison des amours débute en janvier et se prolonge jusqu’en mars, tandis que la gestation dure deux mois. Les loups ont une portée par année et chaque portée est de 3 à 8 petits.

Une meute se compose généralement d’une douzaine d’individus, mais des meutes de plus de 30 loups ont été observées, on a même vu une meute de 36 membres en Alaska. La meute varie aussi selon la saison. C’est le hurlement qui est le moyen de communication le plus connu du loup et qui assure une cohésion dans le groupe.

Au Québec, le loup vit dans des habitats diversifiés, de la toundra aux forêts de feuillus et de conifères.

Le loup construit des tanières qui peuvent être aménagées dans le creux des arbres ou des vieilles souches. Dans la plupart des cas, toutefois, la tanière est creusée dans le sable ou dans la terre et des tunnels de 40 à 70 centimètres de diamètre et d’une longueur pouvant atteindre jusqu’à 5 mètres conduisent vers la «chambre à coucher» et plusieurs pièces pour toute la famille. Plusieurs tunnels peuvent mener l’extérieur.

Curieusement, le loup n’est pas très dangereux. En fait, les loups fuient, avec raison, la présence des humains. En effet, l’homme est le seul véritable prédateur du loup.

L’homme est un loup pour le loup !

Au Québec, on accordait une prime de 35$ pour chaque loup tué dans les années 50 car cet animal était vu comme une menace pour les populations de chevreuils et on payait par paire d’oreilles rapportée. On raconte que des chasseurs et des trappeurs ont rapporté de nombreuses oreilles de bergers allemands qu’ils élevaient spécialement à cette fin.

La meute est un sujet qui mérite un article à part.

le loup

Les loups

À voir aussi :

3 Comments

  1. Vicky

    2010/07/18 at 12:22

    Dans mon coin nous sommes entouré de ferme et depuis quelque temps il y a un loup qui s’ataque au bétail et il vient tres proche des maisons je ne suis pas vraiment en age de faire quelque chose mais je ne veut tout de meme pas qui se
    fasse tuer et je ne sais pas si les agent de la faune le capturerais pour le libérer apres que dois-je faire?

  2. CHANTAL TURCOTTE

    2010/10/26 at 12:53

    cest des loups de chantal turcotte xxxx bye bye a+

  3. OLIVE Gisèle

    2010/12/05 at 2:34

    J’ai déjà mis un message pour un jeune français qui doit faire un stage dans l’environnement et intéressé par la gestion des forêts.

    Je rajoute que les parcs des Laurentides auraient sa préférence ayant des amis québécois dans cette région.

    Merci de me répondre.

    Cordialement.

    Gisèle OLIVE
    Bergerac (France)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>