Bestiaire du Québec

Guêpe de sable

Guêpe de sable

Guêpes de sable

On observe souvent des guêpes fouisseuses, appelées communément les guêpes de sable, au-dessus des terrains sablonneux dans les différentes régions du Québec. Ces insectes creusent des terriers dans le sol ou dans le bois mort afin d’y pondre leurs œufs. Il existe des dizaines d’espèces de guêpes de sable, dont deux espèces, soit bicyrtes quadrifasciatus et Benbix americana sont les plus visibles et nuisibles à cause de leurs tailles et de la densité des populations de ces guêpes. Les tailles de ces guêpes sont semblables à celles des guêpes communes du genre Vespula (ces dernières se concentrent surtout autours des tables à piquenique ou poubelles. Les guêpes fouisseuses sont des insectes solitaires.

L’activité des guêpes fouisseuses à la surface des carrés de sable est le signe manifeste de leur établissement dans un site. Leurs populations dans les grandes villes semblent être en augmentation.

La présence de ces guêpes dans un parc urbain se traduit par des plaintes des citoyens qui les perçoivent comme un problème.

Heureusement, le risque d’être piqué par une guêpe de sable s’est révélé très faible, mais il n’est pas impossible qu’elles puissent piquer. Ce risque augment si l’on les attrape à mains nues ou si on leur marche dessus déchaussé.

Au Québec, une méthode de contrôle des populations de guêpes fouisseuses a été testée dans les parcs où leur présence est la plus nombreuse.

Parmi les mesures préventives, on peut citer la vérification de la contamination du sable par des cocons de guêpes de sable. D’ailleurs, les tests effectués au Québec ont permis de produire un plan d’intervention afin de guider les responsables des parcs et espaces verts lorsqu’ils sont confrontés à la présence de guêpes fouisseuses.

Cependant, soulignons que l’extermination de ces insectes n’est pas recherchée, car ils jouent un rôle important dans l’écosystème. En effet, ces guêpes chassent les insectes nuisibles et contribuent à la pollinisation des plantes à fleurs. Elles contribuent à la biodiversité, et dans leurs nid on retrouve un grand nombre d’insectes, araignées, larves paralysés à l’aide du venin, sur lesquels la guêpe pond). Ainsi, les plans d’intervention visent à contrôler les populations de guêpes à un niveau acceptable pour les citoyens, pas à les éliminer.

En tout cas, contrairement aux guêpes sociales, les guêpes de sable ne sont aucunement agressives et tentent plutôt de nous éviter lorsqu’elles sont dérangées. Plutôt que de craindre la guêpe de sable, il faut comprendre qu’elle est notre allié puisque les guêpes de sable nous aident à nous débarrasser des insectes nuisibles et détiennent un rôle fondamental dans la pollinisation de nos fleurs. Une seule guêpe fouisseuse peut chasser jusqu’à 15000 insectes nuisibles! Les guêpes fouisseuses adultes se nourrissent quant à elles de nectar, ce qui aide à la pollinisation des fleurs.

osa-sable

Guêpe de sable. Photographie du domaine public

1 commentaire

  1. M. Levesque agr. biol

    2016/08/08 at 3:29

    Bravo pour votre article mais la photo n’est pas d’une guêpe fouisseuse et les guêpes de sable/fouisseuses sont beaucoup plus petites que les vespula. Merci de corriger, il y a plein de photos qui identifient bien les G de Sable sur l’internet. Je peux vous en vendre une si nécessaire, je travaille dans le milieu et sur ce dossier entre autres choses.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>