Bestiaire du Québec

Les grenouilles menacées

Les grenouilles menacées

Les grenouilles paraissent menacées

Des États-Unis à l’Inde, du Japon à l’Australie, de l’Europe à l’Amérique latine, les grenouilles, les crapauds et les salamandres sont en voie de disparition. Impuissants, les scientifiques ne peuvent que constater cette tendance inexorable, parfois rapide, et sont incapables d’avancer une explication.

« Il n’y a pas de modèle cohérent», déclare Marc Hayes, un biologiste de l’Université de Miami. «Il n’y a pas, semble-t-il, de cause évidente et globale, à par le fait que tout semble de la responsabilité de l’homme».

Au Canada, ce sont surtout les salamandres qui inquiètent les spécialistes.

Quand les grenouilles chantent, on ne les entend pas. Mais quand elles cessent leur hymne à la nuit, on remarque leur silence.

Il est difficile de déterminer le taux de disparition des espèces, au Canada, puisqu’il n’y a pas de recherche à long terme pour suivre l’évolution de ces populations. Selon les herpétologistes, les amphibiens du Canada et du Québec ne sont pas épargnés par la destruction de leur habitat.

Dans notre pays, la reproduction des grenouilles et autres amphibiens fluctue annuellement en fonction de phénomènes naturels, telles les variations du climat. Les herpétologistes constatent que la population varie beaucoup selon les régions, pour des raisons inconnues. Dans la vallée du Saint-Laurent, les grenouilles des marais sont presque introuvables, mais dans les Maritimes, elles abondent. Une chute du nombre de grenouilles ne conduit donc pas automatiquement à la disparition de l’espèce.

La grenouille léopard, espèce la plus commune au Canada, n’est pas en voie de disparition même si, dans certaines zones, les habitats sont de moins en moins propices à sa survie. Cependant, les hommes représentent un danger qui s’intensifie. Certaines entreprises québécoises exportent des grenouilles léopard vers des pays où elles sont disparues. Si cette tendance se poursuit, « on risque de vivre une destruction abusive du stock », estime le spécialiste des amphibiens et des reptiles.

Grenouilles

Grenouilles

Grenouilles

2 Comments

  1. suzanne Blanchette

    2010/09/28 at 2:32

    J’aimerais savoir comment on fait pour proteger un lac ou on retrouve maintenant des grenouilles. C’etait simplement un petit lac creusé par l’homme mais abandonné il y a deux ans. Cet ete nous avons eue des grenouilles! Pouvez vous m’aider à trouver comment faire proteger ce lac qu’un promeutteur veut remplir?

    merci

  2. Diane

    2011/10/18 at 11:44

    Personnellement , je pense que les grenouilles sont bonnes
    pour les lacs.C’est un signe qu’un lac est en santé !
    En plus , rien de plus paisible que d’entendre ces petites créatures
    pour s’endormir.Tout comme les sansus, un autre signe que le
    lac est assez pure , ils sont comme un nettoyant.
    C’est la première années que notre lac n’a plus de grenouilles et de sansues et j’en suis désolée…Je vous dirais profitez des grenouilles pendant qu’elles sont encore là….

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>