Bestiaire du Québec

Grand Pic

Grand Pic

Grand Pic

Le grand pic (Dryocopus pileatus) est, comme son nom l’indique, l’un des plus grands pics en Amérique du Nord. Au Québec, il est l’une des neuf espèces qu’on peut qualifier de « percussionnistes ».

Cet oiseau mesure 40 à 49 cm de long et pèse de 250 à 350 grammes.

Le dos et les ailes de l’oiseau sont de couleur noire. Le menton des grands pics mâles est blanc, le bec est de couleur grise ou argenté. La crête et le front sont d’un rouge vif. Des bandes noires et blanches peuvent êtres observées sur la tête, le cou et les flancs, ainsi qu’au-dessus des yeux. De plus, le grand pic porte une bande rouge en guise de moustache. Le dessous des ailes est blanc. Les yeux sont de couleur jaune. Les pattes et les doigts sont noirs ou presque.

Par contre, la femelle du grand pic n’a ni front rouge, ni moustache rouge et sa face est blanche et noire.

Le bec du grand pic est long et pointu.

Le grand pic émet une série de notes aiguës tout au long de l’année. Il utilise aussi le tambourinage afin d’affirmer son territoire. Il produit des coups de bec très rapides sur un tronc ou une branche. On l’entend plutôt le matin, mais le grand pic peut aussi tambouriner pendant la journée.

Cet oiseau vit dans les forêts de conifères et de feuillus, préférant les forêts ouvertes avec des arbres à grands troncs. Il y creuse des trous ovales ou rectangulaires pour trouver des insectes et des fourmis. Il escalade des troncs et, parfois, il sautille sur le sol. Il niche dans des cavités. Sa langue est munie de petits barbillons qui servent à harponner des larves d’insectes. On peut remarquer que les narines du grand pic sont recouvertes de plumes filiformes qui empêchent l’entrée des copeaux de bois.

L’habitat du grand pic au Québec couvre toute la zone sud et est de la province. En hiver, le grand pic ne quitte pas le Québec, mais il peut se déplacer vers le sud du Québec ou le nord de l’Ontario ainsi que vers les États-Unis.

Le grand pic vit en groupes, mais il est monogame, et les couples restent ensemble tout au long de l’année. Pour nicher, le couple creuse des trous à une grande altitude au-dessus du sol. Un couple peut creuser jusqu’à 30 cavités par année. La femelle dépose de 3 à 5 oeufs blancs brillants. L’incubation chez les grand pics dure de 15 à 18 jours. Pendant la nuit, c’est le mâle qui assure la protection et les deux adultes alternent leur garde pendant la journée. Les poussins sont nourris par régurgitation. Ils quittent le nid après 26 ou 28 jours et ils restent avec leurs parents pendant deux mois environ.

Le grand pic se nourrit principalement d’insectes trouvés sous l’écorce d’arbres infestés d’insectes, mais il consomme aussi des fruits et des graines.

Les prédateurs du grand pic sont les écureuils, les serpents et les oiseaux de proie.

Au Québec, le grand pic a été choisi comme emblème de la Sépaq.

Voir aussi :

16 Comments

  1. Isabelle Desaulniers

    2010/06/26 at 9:12

    Bonjour !

    Il semble y avoir une erreur dans votre texte sur le Grand Pic. Vous écrivez que le DESSUS des ailes est blanc. Or, j’ai lu partout ailleurs que c’est le DESSOUS des ailes qui est blanc !

    Merci.

  2. admin

    2010/06/28 at 2:17

    Merci, Madame Desaulniers, c’est corrigé.

  3. Pierre Hébert

    2012/05/10 at 12:39

    Peut-on savoir quel est la longeur approximative de la langue du Grand Pic?

    Merci?

  4. admin

    2012/05/10 at 12:03

    Bonjour.

    La longueur de la langue d’un spécimen adulte atteint 19-22 cm, en moyenne (selon une amie consultée).

  5. Maxime

    2013/02/26 at 4:00

    Quel est la taille et le poid?

  6. Maxime

    2013/02/26 at 4:08

    Quel est la couleur de l’oeuf

  7. admin

    2013/02/28 at 2:09

    Le Grand pic mesure 40 à 49 cm de long et pèse de 250 à 350 grammes. La femelle dépose 3 à 5 œufs blancs brillants. On a ajouté ces données au texte.

  8. marianne lessard

    2013/03/17 at 2:31

    Bonjour! J’ai vu sur le site de quebec oiseau que l’aire de répartition du grand pic, sur la carte, ne semble pas aller jusqu’à pointe aux anglais. J’habite à rivière pentecôte depuis un an et j’en ai vu un peu après mon arrivée en fev 2012, et à plusieurs reprises. Depuis env 2 sem il y en a un, peut-être le même, qui vient picocher les vieux trembles derrière chez-moi. En 2009 j’en ai vu un à Alma. Est-ce que ça fait partie de leur aire connue de répartition? J’aimerais aussi savoir si le grand pic s’en va pendant l’hiver. En tout cas, je ne l’ai pas vu ni entendu de toute la saison froide! Et de l’entendre bûcher, c’était pour moi le signe que le printemps s’en venait! bye et merci! Marianne

  9. Robert Robillard

    2013/04/05 at 7:20

    Bonjour est-ce qu’il y a une façon de s’en débarasser car il a commencé

  10. Jean-Rock Côté

    2013/04/20 at 4:15

    Effectivement à Alma il y a des grands pics. Nous en avons eu un sur notre terrain en arrière de la maison cette semaine plus précisement le 17 avril 2013. Il est venu nous annoncer l’arrivée du printemps. Nous en avons pris une photo, il était au pied de l’arbre visité (un érable). Je mentionne cet évènement car nous avons dû faitre un traitement d’extermination dans les murs intérieurs de notre maison. Nous étions aux prises de fourmis charpentières depuis le moi de novembre dernier 2012). Sans doute qu’il retrouve celles-ci sur notre terrain domiciliaire pour son alimentation !!

  11. huguette martineau

    2013/05/29 at 4:35

    J’ai un pic bois qui viens tambouriner sur «le chapeau» de ma cheminée (qui est en métal évidemment) et cela fait beaucoup de résonnance dans la maison. J’ai entendu dire que c’était de cette façon que le pic bois appelle son compagnon ou sa compagne. Est-ce le mâle ou la femelle qui utilise cette façon pour appeler un compagnon ou une compagne ?

  12. jocelyn Tremblay

    2014/04/26 at 10:47

    A Port-Cartier le 26-04-2014 derriere chez moi nous avons un grand pic.Un ami la photographier.C est la premiere fois que j en voyait un dans notre région.

  13. raymonde

    2015/01/31 at 4:47

    Nous avons un pic qui mange dans les mangeoires que nous avons mis dans la cour. Il est plus petit que ce qui est mentionné dans les volumes.
    Il n’a que le dessus de la tête roue et les plumes sont tachetés de blanc…de quel pic il s’agit? Il semble être seul.
    Merci pour l’information.
    P.S. nous sommes dans le Témiscouata

  14. Annik

    2015/05/16 at 1:18

    Un grand pic s’est attaqué a ma fenêtre de maison!
    Est-ce un phénomène rare? Normal?
    Pourquoi il fait ca?
    J’ai peur qu’il recommence… comment faire pour l’éloigné?

  15. Balha sylvie

    2015/11/12 at 12:12

    J’ai observé un couple de grand pic ce jour sur le Mont Royal le 10 novembre 2015 L’un était au pied d’un viel arbre et l’autre a environ 5 mètre .magnifique!

  16. Rod Mercier

    2015/11/29 at 12:46

    Je demeure à Kazabaua en Outaouis..Depuis 5 ans j,ai plusieurs grand pic qui viennent manger régulièrement après des couennes de lard fixe à un poteau.Deja aperçu trois (3)en même temps

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>