Bestiaire du Québec

Cerf de Virginie

Cerf de Virginie

Cerf de Virginie

En Amérique du Nord, le cerf de Virginie (Odocoileus virginianus) est le plus répandu parmi les gros animaux.

Au Québec, tout le monde connaît très bien cet élégant cervidé.

En été, le ventre de cet animal est blanchâtre, tandis que son dos et ses flancs sont roussâtres. L’hiver venu, le pelage des parties supérieures du corps devient gris. La gorge et la queue sont blanches. On reconnaît de loin le cerf de Virginie grâce à ses membres fins et nerveux. L’animal possède de grands yeux, un museau chauve et mince et de grandes oreilles.

Seul le mâle a des bois. Une femelle sur mille peut en avoir, mais ils sont petits.

Les mâles adultes ont plus de 1 mètre de haut et leur poids est d’environ 110 kilogrammes. Mais certains individus peuvent atteindre jusqu’à 200 kilogrammes.

En été, le cerf de Virginie habite les forêts de feuillus mélangés, les érablières, les champs non cultivés et les coupes forestières. En hiver, il se rend dans les forêts de conifères.

Le cerf de Virginie est très fécond. La saison des accouplements a lieu de début octobre jusqu’à fin novembre. Le cerf est polygame, mais il ne courtise qu’une seule femelle à la fois. Quoique très élégant, il n’en reste pas moins cerf et pour attirer les femelles, le mâle urine et gratte le sol avec ses sabots.

Les cerfs de Virginie mangent broussailles, feuilles, pousses tendres, herbes, fruits, champignons, trèfles, etc. Cependant, en hiver, il se nourrit de ramilles, de cèdres, de sapins, de vinaigrier, d’érables et d’autres feuillus.

Les prédateurs principaux du cerf de Virginie sont l’homme, le loup, le coyote et le lynx. Quand le cerf perçoit le danger, il relève la queue et s’enfuit en sautant. C’est un coureur rapide et un bon sauteur qui peut accomplir des bonds de 10 mètres de long sur plus de 2 mètres de haut.

En été, le cerf de Virginie aime la solitude. L’hiver, le cerf réduit son territoire à un peu plus d’un kilomètre de diamètre.

À l’état sauvage, le cerf de Virginie vit jusqu’à 10 ans. En captivité, il peut atteindre l’âge de 20 ans.

Le cerf mulet et le cerf de Virginie sont proches parents car ils font partie de l’ordre des artiodactyles et de la famille des cervidés. Cependant, le cerf mulet est plus trapu et plus lourd. Sa queue est petite et blanche à pointe noire et ses bois se divisent et se subdivisent en andouillers. Il y a d’autres différences entre le mulet et son cousin. Au Québec, c’est le cerf de Virginie qui est le plus répandu.

cerf de virginie

Cerf de Virginie. Photo : Photo-depot

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>