Étudier au Québec

Stages en Technologies de l’information

Stages en Technologies de l’information

Stages en Technologies de l’information

Voici quelques conseils très simples qui enrichiront assurément votre expérience si vous commencez votre stage en technologies de l’information et des communications :

Renseignez-vous sur l’entreprise : N’attendez pas d’avoir déjà été sélectionné par une entreprise pour vous informer sur le secteur dans lequel vous effectuerez votre stage ou sur les méthodes de travail généralement utilisées au sein de l’organisme. Un truc qui pourrait vous aider : consultez le site Web du Comité sectoriel de main-d’œuvre en technologies de l’information et des communications – TECHNOCompétences, où l’on donne des statistiques à l’appui et un bon aperçu de l’industrie.
Intégrez-vous à l’équipe : Les activités sociales offrent l’occasion d’apprendre à connaître la culture de l’entreprise et de créer de liens solides. Il faut essayer de tisser une toile de contacts ce que doit être l’un des objectifs du stage. Dîner avec son équipe, contribuer à l’achat d’un cadeau de départ pour un collègue ou participer à  un 5 à 7, ça fait bonne impression. Sur le web, le site LinkedIn est tout indiqué pour établir un réseau solide et demander aux collègues des recommandations, parce que tous les recruteurs en TI le consultent autant que CV.

Posez toujours des questions : La curiosité est une qualité recherchée par les employeurs. Poser des questions démontre un intérêt, des aptitudes communicationnelles et de la débrouillardise. Parce qu’on s’y connaît moins qu’un employé de longue date, on arrive souvent, comme stagiaire, à mettre le doigt sur ce qui fonctionne moins bien dans un processus, simplement en posant des questions.

Réagissez positivement aux commentaires : L’attitude devant les commentaires qu’on formulera sur votre travail en dira long sur le type d’employé que vous êtes. Il faut absorber la critique, saisir l’occasion de raffiner son approche en plus de démontrer son savoir. Suivant les commentaires, vous pourrez alors vous adapter, gagner en confiance et augmenter votre rapidité d’exécution, ce qui encouragera l’employeur à vous confier plus de responsabilités. Il importe beaucoup de ne pas attendre d’avoir réalisé la moitié du stage pour demander un avis ou une rétroaction sur les tâches accomplies jusque-là. 
Faire preuve d’initiative : Le statut de stagiaire peut être considéré comme un avantage et vous pouvez utiliser ce statut pour proposer des pistes d’amélioration ou des projets que l’employeur n’aurait peut-être pas pu mener à bien, faute de temps, de ressources humaines ou tout simplement, d’argent…

Surtout, si vous êtes programmeur, suivez un conseil tout simple : programmez ! Avoir des projets personnels de programmation les sois ou la fin de semaine, ça fait une différence. Ce bagage qu’on acquiert à programmer par soi-même, ça n’a pas de prix.

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>