Entrevues : histoires vécues

1-Test par courriel

1-Test par courriel

Lizette à la télévision

Lizette était arrivée à Montréal, sa maîtrise de linguistique sous le bras (en fait, c’est un Diplôme d’Études Approfondies mais personne ne sait ce que c’est, voir Diplômes). Après avoir consulté les annonces, se répétant à foison notre Leit Motiv « never give up, never surrender (1) », l'incroyable était arrivé … LIZETTE ALLAIT FAIRE SES DÉBUTS À LA TÉLÉ (2) !

J'avais en effet répondu à l’annonce d'emploi d’une chaîne de télévision bien connue, pour être sous-titreur de nuit. Et voilà que j'ai un message de la chaîne Zoltron (oui, la télé !) sur le répondeur (à Lizette !!).

Le lendemain, j'appelle à 9 heures la dame en question. Elle me dit : "vous avez été sélectionnée pour la première étape, est-ce que vous êtes disponible là tout de suite" (oh là, halte-là, pensai-je, c'est que je suis en pyjama, moi) "il faut répondre à un questionnaire, je vous le courrièle, vous avez 45 minutes pour me le retourner, ça marche ?" Je bredouille un "oui c'est super", et me hâte vers mon petit Toshiba.

Abomination ! Je lui ai dit d’écrire à mon adresse chez Hypersurf (à cause du fait que j'ai paramétré outlook pour qu'il n'ouvre pas les pièces jointes) mais Hypersurf me vomit un gros message "servor unavailable", je réessaye, ouf…ça marche enfin, je n'ai perdu que 4 minutes.

Bref, un joli petit questionnaire (que je reproduis ci-dessous pour les curieux) :
Répondez aux questions suivantes en utilisant un vocabulaire riche et diversifié et en apportant une attention particulière à la qualité de la langue.

Vous disposez de 45 minutes pour nous retourner vos réponses, par courriel.

– Mis à part le nom prestigieux de la chaîne Zoltron qui vous attire certainement, qu'est-ce qui vous amène à postuler pour un poste de préposé au sous-titrage ? (au moins 5 lignes)

– Quelle idée vous faites-vous du sous-titrage? (au moins 4 lignes)

– Quelle est la meilleure qualité personnelle et professionnelle pour travailler sur ce poste selon vous et comment avez-vous mis en application ces qualités dans le cadre de vos emplois récents ? (au moins 7 lignes)

– Quelle est selon vous la fonction du sous-titrage ? (au moins 4 lignes)

– Qu'est-ce que le fait de travailler de nuit représente pour vous ? (au moins 2 lignes)

– Quelles expériences font en sorte que vous êtes à l'aise de travailler dans un environnement informatisé / hautement technologique ? (au moins 2 lignes)

– Combien d'heures êtes-vous disposé à travailler par semaine ?

C'est pas très dur, mais bon, il faut taper vite quand même. Évidemment, j'ai à nouveau un problème avec Hypersurf qui me dit qu'il ne peut pas envoyer mon fichier de réponse parce qu'il est trop gros (c'est sûr que 25 ko, ça pèse…MAIS ON SE MOQUE DE QUI LÀ !).

Bref, je retransfère ma réponse sur mon disque dur et la copie-colle dans un message avec outlook express chez mon autre serveur (et hop, envoyé). J'attends toute la journée, pas de réponse. Misère, me dis-je, si ça se trouve elle n’a pas reçu mon courriel la dame. Ou alors, elle n’a rien compris aux heures, comme il fallait le renvoyer dans les 45 minutes et que Hypersurf indique l'heure française, c'est un peu mêlant peut-être, avec l’autre qui donne l'heure canadienne.

Le lendemain matin, sur les conseils de ma copine Méméra (avec qui j'étais en train de clavarder en direct), j'envoie un courriel à la dame. En fait, c'est drôle, parce qu'elle me répond par courriel qu'elle est en train d'essayer de me téléphoner depuis ce matin mais que ma ligne est occupée (évidemment, puisque je suis en train de discuter des choses graves de la vie avec Méméra !).

Enfin bref, son mail me dit que j'ai réussi et que je peux passer la deuxième étape : le test de français (ah ben mince, je croyais que c'était le questionnaire le test de français, moi, mais c'est Fort Boyard, leur truc !). Elle me donne rendez-vous le lendemain aux bureaux de Zoltron à 10 heures (3).

Le lendemain, j'arrive chez Zoltron, incroyable on se croirait dans une clinique de chirurgie esthétique, que des Kens et des Barbies partout ! Eh ben, heureusement que j'ai été au coiffeur hier ! Ceci dit, je me suis fait salement arranger : j'ai une coupe à la John Lennon (en plus, c'est dommage que je n'aie pas trouvé de chaussures, parce que ma semelle est fendue, et là tout à coup, au milieu de ce hall, je me sens comme une chenille à poil, j'ai l'impression qu'ils savent tous que ma semelle est fendue (4). 

Enfin bon, de toutes façons, j'y tiens qu'à moitié à ce boulot parce que les horaires c'est minuit à huit heures, et 40 heures par semaine. Le vigile me tend un badge et me dit de m'installer quelques instants dans un grand fauteuil en cuir (qui manque de m'absorber tant il est profond) puis il m'invite à monter au 7ème, il a prévenu Barbie12 de ma venue.

Elle est là, à la sortie de l'ascenseur et elle m'installe dans une salle. Sa voix d'hôtesse de l'air m'annonce que j'ai 1 heure pour faire le test, que je peux prendre plus, mais que je perdrais des points "pour chaque minute de retard ", sur un grand sourire émail-diamant et dans un halo de fragrances, elle me laisse.

Bon, j'ai tout fini à peu près adéquatement, aussi me dépêché-je de lui rendre ma copie et avec 4 minutes d'avance sur l'horaire en plus (je me suis dit, on va la jouer avec panache). Mais j'ai du mal à la retrouver, parce qu'il y a comme des cubicules cloisonnés, et je ne sais pas dans lequel elle habite, je passe la tête par-dessus le 1er, non c'est chez Ken22, là, à côté c'est barbie 11, ohlala, Fort Boyard continue, il faut retrouver Barbie12 dans les 3 minutes … tic tac tic tac…Enfin, une tignasse blonde surgit d'un cubicule tel un chien de prairie, c'est elle!!

Là, Barbie12 me dit que la correctrice pourra voir mon œuvre incessament et que je peux repasser dans 30 minutes pour… la suite éventuelle. Elle me conseille de manger un morceau avant. Tandis que je dégustais mon sandwiche au thon au Subway du coin, je me disais, mais qu'est-ce que c'est "la suite éventuelle" (5) …

Gling, c'est l'heure, me revoilà sur le ring de Zoltron. Je retrouve Barbie12 qui me dit qu'elle va voir si la correctrice a terminé. Je me réincruste dans un fauteuil en cuir (ou en faux-sky, je ne suis pas spécialiste). Elle revient plus souriante que jamais (6), me disant "Bravo, vous avez réussi le test de français, vous allez pouvoir passer l'entretien, si vous voulez bien me suivre". Je croyais que c'était elle, madame Ressources Humaines ici, mais non, elle m'emmène au 9 étage, dans le bureau de Barbie13 (7).

Barbie13 me dit avec un ton solennel, "Madame, vous avez réussi les 3 étapes préliminaires (sélection sur CV, questionnaire, test de français), portant sur vos compétences en français, voilà la dernière étape (8). Dans cet entretien d'une heure, nous allons nous efforcer de vous connaître personnellement (9) .

Bref, un entretien "ressources humaines" aussi monotone que d'habitude, "vos qualités, vos défauts, racontez vos expériences stressantes et comment vous avez sauvé la planète…etc". Notons une nouveauté : elle dit une phrase et il faut dire si on la reprend à son compte ou pas, et pourquoi.

Voici un exemple de phrase, on peut le voir, de portée abyssale : "Dans le doute, je ne prends pas d'initiative". Moi, j'ai fait une réponse dont je suis très fière, un truc énigmatique du genre : "oui, mais non, en fait cette phrase est contradictoire dans les termes, parce que ce n'est pas parce que je doute, que je ne prends pas d'initative, mais de toutes façons si je doute,…et blablabla… c'est là que je me dis que c'est important d'être une équipe", s'en est ensuivi un vibrant hommage au travail d'équipe, après j'ai oublié c'était quoi la phrase du début, alors j'ai tiré une conclusion assez extraordinaire de ses prémisses chancelantes.

Bref, elle avait les larmes aux yeux en me disant, "justement la question suivante portait sur le travail d'équipe". Bon, après 50 minutes de ce type d’exercices, elle m'explique que la 5 ème étape , c'est d'attendre sa réponse jusqu'au  mardi suivant (10).

Et surprise, à ce moment, dans les 10 dernières minutes, elle me dit que si je suis prise, le travail consistera à sous-titrer des programmes de séries policières essentiellement (Columbo, New York District, etc.). Ohlala, moi qui me disais, de toutes façons, je peux raconter n'importe quoi, vu les horaires, c'est pour sous-titrer « Coucou les p’tits lève-tôt ». C'est vraiment trop injuste, pourquoi est-ce qu'il faut toujours que les choses ne soient pas comme je le prévois…en tous cas, si c'est pas du suspense live, ça… 

Vous saurez si Lizette entre chez Zoltron  tout bientôt … , hey, ça palpite… suspens ….(11)

Les conseils de Lizette :

  • Assurez-vous que votre serveur internet fonctionne quand vous passez un test par courriel. Avoir plusieurs adresses courriel, c’est plus sûr.
  • Vérifiez la localisation de votre lieu de travail.
  • Attention au choix de vos chaussures.

Notes :

1-Voyez rapidement le film Galaxy Quest si vous ne connaissez pas déjà.

2- Mais si, c'est vrai !!

3- Je pensais que leurs locaux étaient situés près du métro Vendôme, à deux stations de métro de chez moi, mais en fait, c'est à Papineau. Vérifiez bien où se trouve votre employeur, les distances sont parfois très longues ici.

4- D’où l’importance de la question des chaussures.

5- Sans doute un entretien avec le Père Fourras et ses énigmes…

6- Je me vois dans ses dents, c'est effrayant !

7-Barbie13 ressemble à Barbie12, sauf qu'elle est brune.

8- Enfin une bonne nouvelle, les pépites vont bientôt tomber, Félindra tête de tigre…

9- Misère, je me disais aussi…

10- Non, là, c'est triché ! On avait dit que c'était fini Fort Boyard, là…

11- J'ai entendu quelqu'un dire que je fais du dramatizing, qu'il se dénonce tout de suite.

Lire aussi :

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>