Emplois: un peu partout

Travail à Thetford Mines

Travail à Thetford Mines

Trouver emploi à Thetford Mines

Pendant plus de cent ans, la ville de Thetford Mines a été le centre des activités minières des Chaudières-Appalaches. Cependant, à partir des années 1970, quand des mines commencent à fermer, la ville prend le chemin de la diversification économique. À partir de 2001, l’année de la constitution de la nouvelle Ville de Thetford Mines, issue du regroupement de Black Lake, Thetford Mines, Thetford Sud, Pontbriand et Robertsonville, la ville est devenue la troisième agglomération en importance de la région des Chaudière-Appalaches.

Travail à Thetford Mines

Vue aérienne de Thetford Mines. © Ville de Thetford Mines, source : ville.thetfordmines.qc.ca, autorisation d’utilisation à des fins non commerciales à condition de mentionner la source et de ne pas modifier la photographie.

Aujourd’hui, la ville de Thetford Mines développe activement les secteurs de l’industrie du plastique, des composites et de la fabrication des métaux. De plus, des entreprises qui s’occupent de la recherche en oléochimie et dans le domaine des nanotechnologies, comme le centre de technologie minérale et de plasturgie et le centre collégial de transfert technologique spécialisé en oléochimie industrielle, se sont installées dans la ville. Cela permet à Thetford Mines de figurer parmi les principales villes québécoises qui misent sur les technologies de pointe.

Les nouveaux arrivants seront intéressés par le fait que Thetford Mines dispose d’organismes de développement économique qui ont pour mission de collaborer avec les promoteurs industriels et les nouveaux résidents afin de les aider à s’établir.

La ville compte quatre zones industrielles. Elle possède également un aéroport, situé sur la route du même nom, avec une piste d’une longueur de 4500 pieds.

Circonscription électorale de Frontenac

Cette circonscription électorale d’une superficie de 1921 kilomètres carrés est située au sud de Québec, à mi-chemin entre le Saint-Laurent et la frontière canado-américaine. Le comté, établi en 1912, résultat de la subdivision du comté de Comton en deux portions, soit Frontenac et Compton. La circonscription de Frontenac comprend aujourd’hui une trentaine de municipalités, y comprise la municipalité de Saint-Jean-de-Brébeuf, laquelle, jusqu’en 1992, faisait partie de la circonscription de Lotbinière.

À elles seules, la ville de Thetford Mines et le secteur de Black Lake, regroupent près de la moitié de la population locale. Le moteur de l’activité économique est la production de l’amiante suive par l’industrie du textile et du mobilier. Quant à l’agriculture, elle est encore pratique par 30 % de la population réunie en des petits centres et occupée sur une base saisonnière à diverses activités industrielles dans le principal pôle économique. Le nom de cette circonscription électorale évoque Louis de Buade de Frontenac (1622-1698), gouverneur de la Nouvelle-France de 1672 à 1682 et de 1689 à 1698.

Historique de Black Lake

C’est véritablement l’exploitation minière qui a donné naissance à cette municipalité du territoire administratif de la Chaudière-Appalaches et voisine sud-ouest de la ville Thetford Mines. En effet, des 1890, l’extraction de l’amiante battait son plein à Black Lake, officiellement érigée en 1906 en municipalité de village, statut modifié en celui de ville deux ans plus tard, ce qui, par ailleurs, avait entraîné le déplacement de la colonie naissante vers le sud, alors que jadis elle était riveraine du lac Noir.

La présence de cette nappe d’eau, aujourd’hui asséchée artificiellement, qui donne son nom à la ville, demeure omniprésente dans l’histoire municipale. Long de 3 km et large de 1,5 km, le lac était entouré de montagnes où le bois poussait dru ; les arbres, projetant leur ombre sur les eaux du lac relativement profond, les faisaient paraître presque noires. Les Anglais ont traduit le nom français du lac en Black Lake, qui a été conservé pour la municipalité, bien que la majorité de la population y soit francophone et que le gentilé Black-Lakien n’ait aucun équivalent anglais connu.

Notons qu’en 1884, existait une mission devenue paroisse en 1924 répondant au nom de Saint-Désiré-du-Lac-Noir et que l’usage courant, pour Black Lake, avait été Lac Noir dans les années 1930 et 1940. La ville connaît depuis les années 1930 et 1940. La ville connaît depuis quelques années une croissance importante tant sur le plan industriel, commercial que domiciliaire.

9 Comments

  1. Marcel dubuc lechevre

    2010/06/12 at 8:58

    thetford sa craint

  2. Vincent-Levesque

    2011/02/08 at 11:06

    Bonjour jai 23 ans jaimerais travailler dans les mines jai mon cours Camion articulé (de mines) et mon permie de conduire classe:5 jai travailler dans le milieu forestier je suis pret a nimporte quelle défie

  3. So

    2011/02/14 at 5:42

    Marcel tes cave si sa craint bien criss ton camp !!! maudie con !

  4. Christian Mailhot

    2011/04/05 at 2:47

    Je suis foreur dynamiteur de métier ça fait au moins 10 c.v que j’envoie au mines de Thetford Mines, toujours une belle petite lettre comme quoi il n’ont pas d’ouverture dans mon métier.
    Que puis-je faire et quelqu’un pourrait-il m’aider pour me trouver un poste dans ma profession? Merci de votre aide…

  5. Dianne Roseberry

    2011/06/25 at 4:10

    je suis presentement a l’ emploi de Hema Quebec ma fonction est agente de recrutement aux dons spéciaux et j’ aimerais bien me relocaliser a Thetford Mines, Je suis parfaitement bilingue et recherche un poste de réceptionniste ou agent de bureau et pourrait vous donner plus d’ information sur demande.

    merci de bien vouloir m’ aider a trouver

  6. France Vachon

    2011/07/12 at 2:35

    Bonjour, Si vous cherchez de l’information sur l’actualité de la région de Thetford je vous conseille de vous abonner à la page facebook de la Région de Thetford http://www.facebook.com/RegionThetford
    et concernant les possibilités d’emplois vous avez 2 possibilités; sur facebook toujours ; la page Emplois Thetford: Offres et demandes http://www.facebook.com/EmploisThetford ou encore vous pouvez nous faire parvenir votre cv au developpement@regionthetford.com afin de venir vous ajouter à la listes de personnes qui recherchent un emploi sur le territoire ou encore communiquez avec-nous au 418-338-2188 poste 236.

  7. Recrutement

    2012/04/27 at 12:01

    vous rechercher un emploi dans le domaine du dynamitage,
    vous etes foreur et disposer a travailler partout merci de nous transmettre votre CV

  8. sebastien

    2012/08/20 at 10:07

    Bonjour jaimerai travailler dans les mines ou en foresterie jai mon cour de camion articulé et jaimerai travailler partou a canada ou a lexterieure merci sebastiengraveline sur hotmail

  9. sebastien graveline

    2012/10/01 at 8:45

    Bonjour ,jai 32ans jaimerai travailler dans les mines jai mon cour de camion hors route articulé ou on peut envoyer notre cv pour la mine a thedford mine merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *