Emplois: un peu partout

Emploi à Dégelis

Emploi à Dégelis

Emploi à Dégelis

Dégelis est une ville de trois mille deux cents habitants au coeur de la vallée du lac Témiscouata et de la rivière Madawaska dont l’économie est diversifiée et prometteuse.

Dégelis regroupe une centaine de commerces de détail, une vingtaine de contracteurs de tous genres, une vingtaine de fermes agricoles, quatre érablières et plusieurs entreprises manufacturières.

Le groupe GDS et Bowater inc. qui se spécialise dans le secteur de bois a son siège à Dégelis. De plus, la ville possède deux terrains industriels avec une superficie de plus de 23 mille pieds carrés.

Pour les nouveaux arrivants qui ont envie de fonder leur propre entreprise, Dégelis offre des terrains dans son Parc industriel, dont la gestion se relève de la Corporation de développement économique de la région de Ville Dégelis inc. Cette Corporation peut soutenir tout promoteur ou investisseur.

La ville de Dégelis qui vous pose une question simple : l’économie de Dégelis, pourquoi ne pas y participer ?

Lac Beazley

Source principale du ruisseau Beazley, tributaire de la rivière Owen, ce petit lac se situe à une dizaine de kilomètres au sud-est du lac Témiscouata et au nord-est de la ville de Dégelis. L’industrie forestière s’installe dans la région vers la fin du XIXe siècle. Celle-ci connaîtra un développement significatif lorsque,e n 1947, la compagnie Fraser y entreprendra la coupe sélective du bois. Facile d’accès et très connu dans ce coin du Québec, le lac Beazley demeure cependant une énigme pour ceux qui désirent connaître l’origine de son nom, sans doute un anthroponyme. En effet, le patronyme Beasley se rencontre assez couramment. Ce nom paraît sur la carte topographique Grandmaison de 1975.

Canton de Rouillard

La limite orientale du canton de Rouillard, proclamé en 1917, au Témiscouata, se confond avec la frontière Québec-Nouveau-Brunswick. La ville de Dégelis est située à proximité de cette division cadastrale de forme très irrégulière, qui renferme la plus grande partie du lac Squatec. Le récollet Ambroise Rouillard (1693-1768), né à Québec, est ordonné prêtre en 1723. Il dessert notamment Rimouski jusqu’en 1735 alors qu’il est nommé missionnaire à Ristigouche. En 1745, il s’installe de nouveau à Rimouski, et, en 1759, il est nommé aumônier militaire à Ristigouche. En juillet 1760, une bataille navale dite bataille de la Ristigouche opposa des navires français à la flotte britannique. Il se nomme lui-même aumônier du Machault. Il demeure à Ristigouche jusqu’en mai 1761, date à laquelle il revient définitivement à Rimouski. Il meurt noyé en 1768. Le père Rouillard est resté célèbre par la légende du gobelet d’argent qui lui avait prêté le seigneur de Trois-Pistoles, Nicolas Riou, et on a sans doute tenu compte de cette célébrité en désignant le canton.

Dégelis

La ville de Dégelis en hiver. Image libre de droit.

2 Comments

  1. Sarah

    2010/06/29 at 7:45 pm

    Bonjour, je déméange au mois d’aout avec une amie pour ses études. En ce moment je vis à Montréal. Je voulais savoir quelque questions. Dans cette ville, est-ce qu’il y a des magasins ou des restaurents exemple mcdonalds pour pouvoir trouver un emploi. J’ai travaillé dans un mcdonalds et ce serai plus simple pour moi de trouver une emploi dans ce restaurant. Bref est ce qu’il y a beaucoup d’emploi a dégelis et je devrais chercher ailleurs? Et je sais que cette ville est au Québec donc est-ce qu’il t a des cegep ou des universités? merci de me repondre.

  2. Reinette Chalifour

    2011/03/23 at 1:53 pm

    Mon fils va étudier en foresterie à Dégelis, quel est l’adresse de l’école afin qu’on puisse trouver un logis à proximité, puisqu’il n’a pas de voiture? Il aura sous peu 17 ans et devrait étudier pendant 2 ans à Dégelis pour ensuite se trouver un emploi dans les environs de Dégelis. Merci de me répondre rapidement.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *