Économie en vrac

Réparer son auto ?

Réparer son auto ?

Réparer son auto

Dans les années 1970, les véhicules avaient une vie de 150 000 kilomètres. Aujourd’hui, les voitures sont beaucoup plus tenaces. Pour les nouveaux modèles, il n’est pas rare de rouler au-delà des 300 000 kilomètres.

Par contre, il faut éviter l'acharnement mécanique. Le prix moyen des réparations annuelles ne doit pas dépasser 800-900 dollars. Les réparations qui touchent au moteur ou à la transmission, les deux organes vitaux, sont les plus coûteux à faire réparer et leur mauvaise condition indique qu’il est temps de changer de voiture.

N’oubliez pas que les véhicules des différents pays ne sont pas égaux dans la vieillesse. Un sondage mené au tournant du millénaire par la SAAQ a révélé qu’au Québec, les voitures japonaises avaient moins besoin de réparations que les autres marques et que ces réparations sont moins dispendieuses.

Il faut dire que les nouvelles voitures consomment moins de carburant. De plus, les concessionnaires offrent des taux de financement très avantageux, jusqu’à 0% ce qui est assez économique.

C’est à vous de décider, mais n’oubliez pas que nous, les immigrants récents, nous avons tendance à être victimes d'escrocs ou de situations que nous ne comprenons pas en profondeur beaucoup plus souvent que les Québécois de souche, alors, méfiez-vous des offres trop généreuses pour être vraies.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>