Économie en vrac

Quotient intellectuel financier

Quotient intellectuel financier

Quotient intellectuel financier

Le Quotient intellectuel financier (QI financier) comporte des connaissances provenant de quatre vastes sphères d’expertise :

La première sphère est la comptabilité. C’est ce que j’appelle l’ABC du domaine financier. C’est une compétence vitale si vous voulez construire un empire. Plus vous avez d’argent sous votre responsabilité, plus vous devez être précis, sinon votre échafaudage tombera en ruines. Ce processus procède de l’hémisphère gauche du cerveau, le côté qui voit aux détails. L’ABC du domaine financier est cette aptitude à lire et à comprendre des relevés financiers. Cette aptitude vous permet d’identifier les forces et les faiblesses de n’importe quelle entreprise.

La deuxième sphère est l’investissement. C’est ce que j’appelle la science de l’argent générant de l’argent. Cela implique des stratégies et des formules. Investir fait appel à l’hémisphère droit du cerveau, le côté créatif.

La troisième sphère est la compréhension des marchés. La science de l’offre et de la demande. Il est nécessaire de connaître les aspects techniques du marché, lequel est souvent influencé par l’émotion; au cours des périodes du temps des fêtes où l’on s’arrache un produit destiné aux enfants, et qu’il faut à tout prix que chaque enfant ait cette poupée ou ce jeu en question, voilà de bons exemples d’un marché technicisé et influencé par l’émotion (c’est ce qui s’est passé au cours de la période de Noël 1996 avec la poupée Elmo. La base ou le bons sens économique d’un investissement constitue l’autre facteur du marché. Un investissement a-t-il du bon sens ou non si on se base sur les conditions actuelles du marché?

Plusieurs personnes pensent que les concepts d’investissement et de compréhension du marché sont trop complexes pour les jeunes. Ils ne se rendent pas compte que les jeunes connaissent ces sujets par intuition. Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de la poupée Elmo, elle est ce personnage de la série Sesame Street dont on a bombardé les jeunes de réclames publicitaires juste avant Noël. La plupart des enfants voulaient une de ces poupées et la placèrent en tête de leur liste de cadeaux de Noël. Plusieurs parents se demandèrent si l’entreprise avait intentionnellement enlevé le produit du marché tout en continuant d’en faire la publicité pendant le temps des fêtes. Une panique s’installa attribuable à une forte demande et à un manque de stock.

Molson

Rien ne résiste au billet de banque. C’est un sésame et c’est aussi une arme. (Les Vendeurs du temple, Yves Thériault, écrivain québécois). Image :Molson, siège de la brasserie la plus ancienne au Canada. Photo de GrandQuebec.com

Vu qu’on ne pouvait pas acheter cette poupée dans les magasins, les revendeurs de marchandises au marché noir virent l’occasion de réaliser une petite fortune aux dépens de parents désespérés. Les parents malchanceux qui n’avaient pas trouvé une poupée furent contraints d’acheter un autre jouet pour Noël. L’incroyable popularité de la poupée Elmo n’avait aucun sens pour moi, mais cela peut servir d’excellent exemple de l’offre et de la demande dans le domaine économique. Il se passe la même chose dans les marchés des actions, des obligations, de l’immobilier et des cartes de baseball.

La quatrième sphère est la loi. Par exemple, si on utilise une entreprise à laquelle se greffent des compétences techniques dans les domaines de la comptabilité, de l’investissement et des marchés, cela peut favoriser une croissance explosive. Un individu qui connaît très bien les avantages fiscaux et la protection que lui procure une entreprise peut devenir riche tellement plus rapidement que quelqu’un d’autre qui est un employé d’une petite entreprise ayant un seul propriétaire. C’est la même différence entre marcher et voler. La différence est profonde quand il s’agit de richesse à long terme.

a) Les avantages fiscaux : Une entreprise peut faire tellement de choses qu’un individu ne peut pas faire. Voilà toute une sphère d’expertise très excitante, mais vous ne devez pas nécessairement vous y engager à moins de posséder des actifs assez considérables ou une entreprise.

Des employés rapportent de l’argent et sont taxés, et ils essaient de vivre avec tout ce qui reste. C’est l’une des plus importantes échappatoires légales de taxes que les riches emploient. Ce genre d’échappatoires est facile à organiser et n’est pas onéreux si vous possédez des investissements qui génèrent une bonne marge brute d’autofinancement. Par exemple, en possédant votre propre entreprise, les vacances sont en fait des réunions du conseil d’administration à Hawaï. Les versements pour une auto, les assurances, les réparations représentent des dépenses d’entreprise. L’adhésion à un centre de remise en forme aussi. La plupart des repas dans un restaurant sont considérées en partie comme des dépenses d’entreprise. Et ainsi de suite (mais il faut le faire légalement avec des dollars avant impôts).

b) Une protection contre les actions judiciaires. Nous vivons dans une société conflictuelle. Tout le monde veut une part du gâteau. Les riches mettent à l’abri la plus grande partie de leur richesse en utilisant des moyens tels que les entreprises et les cartels pour protéger leurs actifs et leurs créanciers. Quand un individu poursuit quelqu’un de riche, il se bute souvent sur un véritable gilet pare-balle de protection juridique, et il arrive fréquemment que la personne riche ne possède rien en fait. Ce genre de personne contrôle tout mais ne possède rien. Les pauvres et la classe moyenne essaient de tout posséder et le perdent aux mains du gouvernement ou de leurs concitoyens qui aiment poursuivre les riches en justice.

Si vous possédez n’importe quel actif légitime, j’envisagerais aussitôt que possible d’en savoir davantage en ce qui a trait aux avantages et à la protection qu’une entreprise peut vous offrir. Plusieurs livres ont été écrits sur ce sujet et ils vous en décriront les avantages en long et en large. Ces ouvrages vous feront connaître les étapes nécessaires pour créer une entreprise.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *