Économie en vrac

Protection des cartes

Protection des cartes

Protection des cartes

Acceptées à de nombreux endroits, les cartes cartes-clients et les cartes de crédit sont un moyen pratique d’effectuer vos achats et vos opérations financières quotidiennes. Elles permettent de retirer de l’argent, d’effectuer des paiements, de procéder à des opérations financières dans des magasins à l’échelle mondiale ou tout simplement de procéder à des opérations dans des guichets automatiques.

En général, les institutions financières travaillent sans relâche pour vous protéger contre la fraude. Si votre banque remarque que des opérations qui ne correspondent pas à vos activités bancaires normales, il se peut, elle se communiquera avec vous pour s’assurer que vous avez bien effectué ces opérations et que votre carte n’a pas été perdue, volée ou utilisée sans votre consentement. Cependant,  votre institution financière ne vous demandera jamais de fournir de renseignements confidentiels comme votre NIP, votre mot de passe, la valeur de vérification de la carte.

Mais c’est la protection et l’utilisation prudente de vos cartes bancaires qui contribuent grandement à prévenir les fraudes :

  • Vos responsabilités en tant que titulaire de cartes figurent dans les conventions régissant l’utilisation de vos cartes. Prenez le temps de les lire attentivement. En fait, l’utilisation de la carte confirme que vous avez lu et compris l’entente et que vous en acceptez les modalités.
  • Signez votre nouvelle carte dès que vous la recevez et, s’il y a lieu, activez-la immédiatement à la réception.
  • Si vous ne voulez pas une carte, la simple destruction de cette carte ne suffit pas à fermer le compte. Communiquez avec la société émettrice pour annuler toute carte dont vous ne voulez pas. Détruisez toutes cartes annulées, échues ou émises antérieurement.
  • Ne laissez jamais votre carte sans surveillance dans un lieu public.
  • Ne perdez pas la carte de vue pendant que vous l’utilisez. Après une opération, assurez-vous qu’on vous redonne votre carte et vérifiez que votre nom y figure.
  • Ne prêtez jamais vos cartes, ni ne révélez vos NIP (numéro d’identification personnel) ou votre mot de passe à qui que ce soit, même membres de votre famille.
  • Détruisez les reçus et les relevés dont vous n’avez plus besoins.
  • Autant que possible, glissez vous-même votre carte dans l’appareil de lecture. Si le vendeur fait glisser votre carte dans l’appareil de lecture pour vous, ne la perdez jamais de vue pour vous assurer qu’elle n’est pas glissée dans un autre appareil sous le comptoir.
  • Pour les opérations effectuées au moyen d’une carte à puce avec NIP (numéro d’identification personnel), assurez-vous de toujours insérer et retirer la carte vous-même.
  • Vérifiez toujours le reçu de la vente et le montant de l’achat avant de valider l’opération au moyen de votre NIP ou de votre signature.
  • Évitez d’utiliser vos cartes si vous ne vous sentez à l’aise.
  • N’approchez pas d’un guichet si des gens sont trop près de vous. Demandez à la personne qui est trop près de vous de s’éloigner pendant que vous composez votre NIP.
  • Lorsque vous retirez votre argent du guichet, vérifiez-le discrètement et rangez-le aussitôt dans votre portefeuille.
  • Vérifiez régulièrement les opérations effectuées dans votre compte qui figurent sur vos relevés papier et sur vos relevés de Banque en direct. Signalez sur-le-champ toute anomalie, y compris les opérations manquantes.
  • Évitez de donner votre numéro de carte de crédit au téléphone (sauf si vous êtes l’auteur d’appel et vous êtes sûr et certain de parler à une entreprise légitime. Si vous n’êtes pas l’auteur de l’appel, vérifiez de manière indépendante le numéro de téléphone et l’identité de l’appelant. N’oubliez pas que le numéro indiqué sur votre afficheur pourrait ne pas être le numéro d’où provient réellement l’appel.
  • Si vous recevez un appel concernant une opération financière et si vous avez des doutes sur l’identité de la personne, raccrochez. Ne composez pas un numéro que l’on vous a donné au téléphone ou par courriel avant d’avoir personnellement vérifié le numéro.
  • Faites une photocopie des pièces d’identité que vous portez sur vous, notamment de votre carte de crédit et de votre carte client de façon à tenir une liste de numéros en cas de perte. Conservez les photocopies des documents originaux dans un endroit distinct et sûr (dans un coffre, si possible).
  • Consignez les numéros de soutien clientèle de votre institution bancaire afin de pouvoir annuler vos cartes ou signaler les problèmes au besoin. Si vous savez ou soupçonnez que votre carte a été perdue ou volée, signalez-le immédiatement au service de soutien clientèle.

orange-graffiti

« L’abus de l’impôt tue le présent, l’abus du crédit dévore l’avenir. » Georges Humann, ministre des finances français. Image : © Megan Jorgensen

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>