Économie en vrac

Juillet – mois d’or pour épargnants

Juillet – mois d’or pour épargnants

Juillet est un mois d’or pour les épargnants

Près de $53,577,463 leur seront versés en dividendes et en intérêts – Smelters.

Des sommes importantes tombent dans le gousset des épargnants au début du mois de juillet, car c’est un des principaux mois de l’année pour le paiement des dividendes et des intérêts. Cette année n’est pas une exception puisqu’on estime que $53,577,463 seront versés en intérêts et en dividendes au cours du mois.

Sur ce montant total une somme de $28,854,385 provient des dividendes et une somme de $24,722,078 des intérêts.

La plus importante distribution en dividendes en faits sans contredit par la Consolidated Smelters qui distribue $3,347,187 à ses actionnaires, soit un dividende régulier de 5 pour cent et un boni de $5. Vient ensuite l’International Paper que paye une somme de $1,681,848 à ses actionnaires privilégiés. La Shawinigan, avec son dividende régulier de 62 ½ cents distribue une somme totale de $1,661,406 à ses actionnaires. Vient ensuite la Bell Téléphone avec une somme de $1,227,198, soit un dividende trimestriel de 2 pour cent sur ses actions en cours. La MacKay Company fait une distribution totale de $1,214,185 à ses actionnaires privilégiés et ordinaires. Suivent ensuite la Canadian Industries avec $996,678; la Barcelona Traction avec $809, 427; la Montreal Power avec $775,898; l’Abitibi Paper an Power avec $549,727; la Massey-Harris avec $544, 477; la Canada Day avec $638,355 et la Postal Telegraph avec $534,265. Naturellement il y a encore plusieurs autres entreprises qui distribuent des dividendes mais nous ne tenons compte ici que de celles qui payent plus qu’un demi-million.

Dans le compartiment des obligations c’est la Canadian National Railway qui paye la somme la plus importante, soit $1,462,500 sur ses obligations, 4 ½ pour cent dues en 1957. Vient ensuite la Postal Telegraph que paye une somme de $1,266,755 sur ses obligations 6 pour cent, 1949, une somme de $750,000 distribuée par la Pacifique Canadien, sur ses obligations 5 pour cent dues en 1953. Notons aussi une somme de $700,000 qui est distribuée par la Canadian International Paper sur ses obligation 6 pour cent, 1944; une autre de $792,000 par la Canada Power and Paper sus ses obligations 5 ½ pour cent, 1958, une somme de $635,000 par la Rio-de-Janeiro sur ses obligations 5 pour cent, 1935, une autre de $468,000 par l’Anglo-Canadian Pulp sur ses obligations 6 ½ pour cent, 1956.

Sur le montant de $24,000,000 payés en intérêts, on constate que $12,395,974 p4oviennent des corporations, plus de $5,000,000 par les municipalités et plus de $3,000,000 par les provinces.

Texte paru le 7 juillet 1930 dans la revue Le Canada.

mois d'or juillet

image: GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>