Économie en vrac

Fusion Molson-O’Keefe

Fusion Molson-O’Keefe

Fusion Molson-O’Keefe

Les Compagnies Molson, de Montréal, et la multinationale australienne Elder’s IXL, propriétaire des Brasseries Carling O’Keefe, de Toronto, confirment qu’elles fusionneront leurs activités brassicoles en Amérique du Nord, donnant ainsi naissance à une nouvelle entité canadienne – détenue à parts égales – qui sera connue sous la raison sociale Les Brasseries Molson.

L’entente de fusion, annoncée hier, le 18 janvier 1989, lors de conférences de presse simultanées à Toronto et Montréal, fera des Brasseries Molson le plus important brasseur au Canada, avec un chiffre d’affaires de 2,3 milliards de dollars.

Elles contrôleront plus de la moitié (52%) du marché de la bière au Canada, devançant les Brasseries John Labatt, qui sont responsables d’environ 40% des ventes au Canada.

Les Brasseries Molson, avec des ventes de 12,6 millions d’hectolitres par année, se classent dorénavant au sixième rang en Amérique du Nord et au 20e rang dans le monde.

molson brasserie

Transport de la bière Molson au début du XXe siècle. Photo de l'époque

carling black label

L'une des première étiquettes de la bière Carling's Black Label Canadian Lager

Pour compléter la lecture :

1 commentaire

  1. hardy rené

    2013/11/19 at 8:30

    j ai travaillé a cette compagnie rue notre dame ouest de 1980 a 1997 j ai bien aimé cette compagnie une bonne ambiance pour travaillé dans partie mécanique embouteillage personnel très bien. merci bonjour a tous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>