Économie en vrac

Construction

Construction

Au Québec d’aujourd’hui, on assiste à un grand essor du secteur de la construction.

Le nombre des permis de construction augmente et c’est un indicateur réel des activités dans l’industrie, même si le permis de construction et la mise en chantier ne s’équivalent pas toujours

Fait intéressant, la plupart des permis résidentiels sont délivrés pour des maisons unifamiliales dû à l’accroissement de la demande de nouvelles maisons. Toutefois, on construit également des maisons multifamiliales, par exemple, le nombre des logements en copropriété, des immeubles à appartements et des maisons jumelées augmente à un rythme beaucoup plus rapide que le nombre de maisons unifamiliales.

Remarquez que les maisons sont aussi plus grandes. Si en 1961, la maison moyenne comptait 2 pièces, à l’exclusion des salles de bains, des corridors et des pièces qui servaient de bureau à domicile, de nos jours, on parle de 6,3 pièces (curieusement, cette tendance vers des maisons plus grandes coïncidé avec une diminution de la taille moyenne des ménages).

Les valeurs record des permis de construction résidentielle n’est pas suivi toutefois par la demande de permis de construction industrielle et institutionnelle  qui augmente plus lentement et même a manifesté quelques chutes légères au cours des dernières années, après avoir atteint un sommet en 2003.

Au Québec, les maisons, les immeubles à bureaux, les hôpitaux et les écoles représentent l’essentiel des travaux de construction.

Plusieurs facteurs sont à l’origine du phénomène : les taux hypothécaires, la croissance du revenu, la confiance de la part des consommateurs, la sécurité relative du marché de l’emploi, tous ces facteurs et plusieurs autres contribuent à une augmentation importante de la demande de nouveaux logements.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>