Ecologie et environnement

Résidus verts

Résidus verts

La collecte des résidus verts

C’est facile, déposez-les en bordure de rue

Les résidus verts proviennent de nos activités de jardinage et d’entretien paysager. Ces résidus se composent des résidus du potager et des arbres fruitiers ainsi que de branches n’excédant pas un mètre de long et cinq centimètre de diamètre (sans oublier la collecte des arbres de Noël naturels et celle des feuilles mortes – les deux collectes sont déjà implantées au Québec depuis de nombreuses années).

Les matières organiques (résidus verts et résidus alimentaires) comptent pour plus de 47 pour cent des ordures ménagères que nous produisons sur l’île de Montréal.

Une fois ramassés, vos résidus verts sont transformés en compost. À Montréal, on le fait sur le site du Complexe environnemental de Saint-Michel. Ensuite, deux fois par année, le compost est distribué gratuitement aux citoyens.

Le compostage contribue ainsi à réduire le gaspillage, mais aussi parce que cette pratique permet de réutiliser des résidus sous une autre forme dans vos jardins qui vous en seront grès.

Du côté des résidus alimentaires, pourtant, la collecte est amorcée dans certains villes et arrondissements. Elle prend graduellement de l’ampleur, à mesure que sont mises en place les infrastructures de traitement des matières organiques.

Pour connaître les horaires de collecte, consultez le site Web de la Ville de Montréal : ville.montreal.qc.ca. ou composez le numéro 311.

Exemples de matières acceptées des entreprises ou des citoyens (peu importe leur nature) : aluminium, anneaux métalliques, attaches de sac de pain, baguettes (chinoises), billes de verre, bois, bouchons, bouchons de liège, bouteilles, boutons, carton, céramique, clés, corde, coroplast, couvercles de jus, cuir, épingles à linge, ficelle, fil de fer, fourrures, leviers de cannette, matériel d’art (crayons, peinture), matériel de couture, mosaïques, pailles, papier, plexiglas, ressorts, tissus, tubes de cartons, tubes d’eau pour fleurs, tuyaux.

ma ruelle propre

Ma ruelle propre. Photo : © GrandQuebec

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>