Ecologie et environnement

Plantez un arbre

Plantez un arbre

Plantez un arbre

Les arbres aident à éliminer le gaz carbonique (un des principaux responsables de l’effet de la serre) de l’atmosphère. Planter un arbre est donc un moyen efficace de combattre l’effet de serre. En ville, il faut 53 arbres par habitant pour purifier l’air pollué. Toute perte importante de végétation affecte directement l’atmosphère terrestre et les autres formes de vie qui en dépendent.

L’affaire est dans le sac

On ne produit que 500 sacs d’épicerie avec un arbre de 50 ans. Si chaque foyer canadien réutilisait une seconde fois, 10 sacs par année, 200 000 arbres de 50 ans pourraient être épargnés. L’utilisation de sacs de toile quand vous allez faire vos emplettes, pourrait apporter une amélioration considérable.

À bas le polystyrène

La mousse de polystyrène n’est absolument pas biodégradable. Dans 500 ans, le verre de polystyrène, qui contenait votre café ce matin, pourra très bien se trouver encore à la surface de la planète. Il n’existe pas de polystyrène sécuritaire. Évitez de l’utiliser et exigez des verres et assiettes en carton.

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles

Il faut 11 mille arbres pour produire les principaux journaux québécois du samedi. Selon Forêt conservation, chaque tonne de papier recycle sauve 17 arbres. Si chaque canadien ne recyclait que le dixième des journaux qu’il reçoit, on épargnerait 25 millions d’arbres annuellement.

Un petit coup de main

La société d’aujourd’hui connaît les possibilités de récupérer nos matériaux utilisés, amis elle se préoccupe très peu de son utilité et de son impact sur la vie. Pourtant, le recyclage ne se résume qu’à de petits gestes très simples qui peuvent devenir de bonnes habitudes.

Le simple fait de conserver chaque jour nos journaux pour les envoyer au recyclage, pourrait approvisionner en boîtes de céréales, boîtes à chaussures, et même nous aider à produire de nouveaux journaux.

Nos bouteilles de liqueur vides, ou tout autre objet en plastique, pourraient, après transformations, être réutilisés comme épingle à linge, cassettes, corde, rideaux de douches ou sacs d’épicerie, qui pourront, à leur tour, être retransformés.

Il est fort recommandé d’utiliser des sacs de papier pour recueillir les feuilles ou l’herbe lors de l’entretien de votre terrain, puisque ceux-ci seront transformés en compost, contrairement aux saces de plastique.

Toutes ces habitudes contribuent à sauver des millions d’arbres chaque année, donc à l’oxygénation de la planète qui permet la survie de l’être humain.

(Claudia M., 16 ans, groupe 1, École Mont-de-La-Salle, 2003).

Le respect de l’environnement

Évitons de dilapider la nature…
Controns la pollution et le gaspillage !

Polluer peut entraîner des conséquences graves

Sur la santé humaine, nuire aux ressources biologiques et aux écosystèmes, provoquer des changements climatiques et détériorer les biens matériels.

Gaspiller des ressources naturelles peut entraîner des risques de conflits entre pays. N’oubliez-pas, sans ressources, pas d’énergie, pas de développement possible, pas de vie. La surconsommation d’énergie côtoie de graves pénuries.

Pour ceux qui n’ont rien ou si peu, par respect pour les gens à travers le monde qui sont frappés par la pauvreté, la famine et diverses maladies en raison du manque de bonne nourriture, d’eau potable et du minimum nécessaire d’hygiène et de santé…

Sympathisons avec eux, ne jetons pas n’importe quoi à la poubelle.

(Nguyen Tonhu, 17 ans, groupe 2, école Mont-de-La-Salle, 2003).

Source : 50 façons de sauver votre planète

bois en papier

Bois en papier

Le bois en forêt. Plantez un arbre si vous devez en couper un. Photo : GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>