Ecologie et environnement

Objets usagés

Objets usagés

Objets usagés

Changer les objets usagés en trésors : Grâce au réemploi, les objets devenus obsolètes pour les uns, se transforment en trésors pour les autres

Le réemploi consiste à permettre à quelqu’un d’autre de profiter d’un bien dont on ne veut plus, ou vice-versa. Tout comme le recyclage, il est une façon de donner une seconde vie à un objet, mais sans que celui-ci ne soit transformé : un atout écologique qui fait que cette pratique vieille comme le monde arrive au second rang dans la hiérarchie des 3RV.

Autrefois, les gens ne jetaient presque rien, mais maintenant que les familles sont moins nombreuses, elles ne savent plus comment s’y prendre pour que les vêtements devenus trop petits d’un enfant puissent servir à un autre, pour ne citer qu’un exemple.

Des exemples, on peut en décliner longtemps, tant la liste des biens pouvant être récupérés et réutilisés est longue : accessoires de décoration, articles de sport, appareils électroniques, petits et gros appareils électroménagers, outils disques vinyles et CD, DVD… Brefs, tous les objets qui nous entourent ou presque entrent dans la catégorie.

Mais aujourd’hui, dans notre société de consommation, le réemploi devrait devenir une seconde nature. D’autant plus que l’on peut facilement s’adonner au réemploi et faire le bonheur de quelqu’un d’autre en veillant à ce qu’un bien qui ne nous convient plus soit récupéré.

Si le moment est venu de vous départir d’objets dont vous ne vous servez plus ou dont vous vous êtes lassés, ou, à si à l’inverse, vous cherchez à acquérir des biens sans grever votre budget, pourquoi ne pas vous tourner vers la filière du réemploi?

Ainsi, vous détournez un objet du site d’enfouissement et détourner un objet du site d’enfouissement est une façon concrète de poser un geste bénéfique pour l’environnement, mais aussi pour la société. En fait, le réemploi n’est pas à strictement parler une affaire de nécessité, mais plutôt une question de choix : celui d’acheter de belles choses qui ne sont pas dispendieuses. On pratique le réemploi parce qu’on refuse de gaspiller (et pour montrer l’exemple à ses enfants et amis).

Vous pouvez récupérer les articles scolaires année après année, en gardant les cartables, les cahiers et les crayons qui sont encore bons. Ensuite, au lieu d’acheter des tas de livres, vous pouvez les emprunter à la bibliothèque. Vous pouvez fréquenter des friperies spécialisées dans les vêtements pour enfants et de maternité, lorsque vos enfants sont petits. Vous pouvez les réemployer en les refilant à des autres.

Le réemploi tire aussi son originalité du fait qu’il met souvent à profit le côté créatif de ceux qui s’y adonnent. Comme, par exemple, la fabrication de bijoux à partir ce vieux ustensiles, la confection de vêtements de type écolo chic, la transformation de vieux meubles en objets sans pareils, etc.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la pratique du réemploi au Québec intéresse les gens sérieux, qui aiment fouiller à gauche et à droite pour dénicher des objets usagés qui auront valeur de trésors à leurs yeux. Et ce, parce qu’il s’agit d’articles indispensables qui seront acquis à petit prix, de matières premières qui permettent de réaliser des créations originales, d’antiquités sortant de l’ordinaire, de biens ayant du vécu ou étant impossibles à trouver sur le marché (disques ou livres qui ne sont plus vendus, par exemple).

Acheter usagé, c’est le nouveau chic, s’amuse. Avant, c’était la tante riche qui donnait une poche de linge à la famille moins fortunée, maintenant, tout le monde peut donner et recevoir.

Enfin, le réemploi, c’est une question de responsabilité sociale et on se doit d’y sensibiliser nos enfants.
 

produits usagés

Donner une nouvelle vie aux objets usagés. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

1 commentaire

  1. daniel lafrise

    2013/02/13 at 10:00

    Dans les plaines d’ovaigure, les chats mangent les chiens en culottes fleurits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>