Ecologie et environnement

Un geste à la fois

Un geste à la fois

Changer le monde un geste à la fois

Consommer de façon responsable, cela fait partie des valeurs de notre génération. En fait, c’est une foule de petits gestes qui ne demandent aucun effort particulier, seulement un peu de réflexion et d’habitudes de consommation issues de cette réflexion, qui nous aident à préserver le monde.

Nos choix de consommation sont rarement anodins. Au-delà de leur portée sociale et économique, il y aussi leur dimension environnementale à prendre en compte, car ces gestes s’accompagnent de conséquences souvent importantes.

Être un écoconsommateur, c’est d’abord exercer son jugement critique : prendre l’habitude de déposer dans son bac vert les matières recyclables et, avant  tout d’en générer le moins possible. Bref, la meilleure façon de réduire nos matières résiduelles, qu’elles soient recyclables ou non, c’est d’un produire moins, tout simplement.

Au supermarché, par exemple, vous pouvez privilégier les grands formats aux portions individuelles, quitte à répartir ensuite les aliments dans des contenants plus petits et réutilisables. Vous pouvez, si possible, fréquenter les magasins d’aliments en vrac, où les produits ne sont pas emballés et vous pouvez utiliser un sac réutilisable.

Cette façon de faire, vous pouvez l’appliquer à tous les biens de consommation. Il est possible de ne pas céder à la tentation d’acheter. Plutôt que de céder à la pulsion d’achat, interrogez-vous : – est-ce vraiment un besoin? L’utiliserez vous réellement? Est-il possible le louer, d’emprunter ou d’acheter usagé? Si vous avez besoin d’un outil, vous pouvez l’emprunter à une connaissance ou aller le louer. Vous pouvez également devenir un habitué des friperies et des bouquineries. Ainsi, en adoptant des habitudes de consommation responsable, vous pouvez à la fois acheter moins et acheter mieux. Tant pour les vêtements que pour l’épicerie et tous les autres biens de consommation qui sont à notre portée.

Ne rien gaspiller, ni de jeter quelque chose qui pouvait encore servir, cela doit faire partie de vos valeurs familiales.

Par ailleurs, on peut se divertir tout en étant écorresponsable : on connaît des gens qui fabriquent des bijoux artisanaux à partir de matières récupérées, comme des retailles de tissus ou de fourrure.

De là à penser à ses choix de consommation en fonction des résidus qu’ils génèrent, il n’y a qu’un pas que vous franchirez très vite. Une approche qui vous amènera, au fil du temps, à faire des choix toujours plus écologiques.

Au moment d’acquérir un bien, nous pouvons nous poser ces cinq questions pour déterminer la pertinence d’un achat :

  • Est-ce que j’en ai vraiment besoin?
  • À quelle fréquence vais-je l’utiliser?
  • Est-ce que quelque chose que j’ai déjà pourrait tout aussi bien faire l’affaire?
  • Est-il possible de réparer celui que je possède?
  • Est-il possible de le louer, l’emprunter ou de l’acheter usagé?

(D’après Équiterre)

consommer bien

Est-ce que vous en avez vraiment besoin? Photo : © GrandQuebec.com

Pour compléter la lecture :

2 Comments

  1. Jade

    2013/12/18 at 5:47

    C’est assé malhonête de copier les slogans et messages d’autres organisations dans ce cas (EQUITERRE! ce texte est copié!) et de ne pas référer s’attribuer les créations d’autruis

  2. admin

    2013/12/18 at 11:29

    Bonjour Jade. Merci pour nous signaler ce fait. Tout à fait d’accord. Vous pouvez constater qu’on a enlevé le nom d’auteur de ce texte pour en ajouter le nom d’Équiterre. On parlera avec la personne qui nous a envoyé ce texte et on enlèvera son nom d’autres textes signés par cette personne si elle ne nous fournit pas des explications.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>