Les eaux du Québec

Rivière Du Sourd

Rivière Du Sourd

Rivière Du Sourd

Étroite et sauvage, la rivière du Sourd prend sa source au nord du lac du Sourd et coule en Outaouais, à environ 50 kilomètres au nord de Buckingham. Sa longueur totale est de 48 kilomètres et les 35 premiers kilomètres de la rivière sont situés à l’intérieur de la réserve faunique de Papineau-Labelle.

Ensuite, il reste un trajet d’une dizaine de kilomètres pour atteindre la rivière du Lièvre, en amont de Val-des-Bois.

La rivière du Sourd sillonne un milieu naturel très peu habité. De façon générale, cette rivière va de l’est vers l’ouest, avant de se jeter dans la Lièvre.

Sur son parcours, la rivière du Sourd traverse les territoires des municipalités de Duhamel, Bouchette et Low. Elle est généralement canotable au printemps en eau haute et pendant la crue, mais avant d’entreprendre une descente, il est recommandé de vérifier l’état des chemins et la permission de circuler auprès de la réserve faunique avant la mi-mai. La période canotable s’étend approximativement jusqu’à la fin mai, voire début juin si la pluie contribue suffisamment.

En fait, le niveau de difficulté, il est classe II-III, moyen et peut être défini comme « pour pagayeurs intermédiaires », mais elle peut convenir aux débutants bien encadrés. Quant aux pagayeurs plus avancés, le parcours est amusant et divertissant.

N’oubliez pas que l’enregistrement est requis pour camper à l’intérieur des limites de la réserve faunique de Papineau-Labelle (pour information : téléphone 1 819 454 2011, poste 33 ou 1 819 428 7510 – accueil Gagnon, de mi-mai à mi-novembre)

En bordure du lac Portelance, se trouve un point de mise à l’eau pour une sortie d’une journée ou site de camping pour sortie de deux jours. Plusieurs autres sites sont aménagés le long de la rivière.

La rivière du Sourd, du début à la fin, possède une dénivellation de 80 mètres. Conséquemment, les excursionnistes désirant effectuer le trajet, auront à franchir tout au long de leur voyage un certain nombre de rapides (classe I, II et III), de seuils, de chutes, avec quelques sections de méandres. Les rapides sont principalement de niveau II avec quelques rapides de niveaux plus élevés, mais des sentiers de portage y sont présents (attention au premier rapide après le lac Portelance, qui comporte un seuil IV-V avec une longue glissade du côté droit. Il est essentiel d’aller reconnaître ce rapide. Le portage est fortement recommandé à moins que vous ne soyez très expérimenté).

La descente de la rivière du Sourd peut s’effectuer à partir du lac du Sourd et se terminer à l’extérieur de la réserve faunique, à son confluent dans la rivière du Lièvre. Le trajet peut s’effectuer en 2, 3 ou 4 jours. Des rapides les plus remarquables, signalons les rapides des Pins et le Petit Rapide, les deux d’une longueur de plus de cinq kilomètres.

C’est une belle petite rivière de printemps, où vous croiserez peut-être un chevreuil, un castor ou d’autres animaux, parce ce cours d’eau coule dans un milieu sauvage, à l’exception de quelques chalets et d’un terrain de camping commercial, situé après le pont.

riviere du sud

Rivière du Sourd. Photo : Éric Côté. Source de l’image : www.pbase.com/drhangar/image/100584532

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>