Les eaux du Québec

Réserve acuatique de l’Harricana

Réserve acuatique de l’Harricana

Réserve aquatique de l’Harricana

Aujourd’hui, le projet d’une réserve aquatique de la rivière Harricana est analysé par le gouvernement du Québec. Si ce projet se réalise, la réserve aquatique de l’Harricana couvrira une superficie de près de 251 kilomètres carrés. En fait, ce sera un corridor, dont la largeur variera de 1,5 km à 4,5 km et qui comprendra le lit majeur de la rivière Harricana ainsi que les versants de sa vallée. La réserve s’étend du kilomètre 32 au kilomètre 125, cette zone correspond à la section nord de l'Harricana. La réserve aquatique projetée s’arrête à la frontière de l’Ontario et fait partie du territoire de la municipalité de la Baie James, sur lequel s’applique la Convention de la Baie James et du Nord québécois.

L`Harricana a été choisi comme un territoire représentatif des conditions écologiques des grands hydrosystèmes des Basses-terres de l'Abitibi et de la plaine littorale de la baie James,  ainsi que de la plaine de la Turgeon. Ces terres constituent le domaine bioclimatique de la pessière à mousses. Plus du tiers du territoire de la réserve est composée de milieux tourbeux et un autre tiers est recouvert de la forêt d’épinette noire (Picea mariana) et de sapin baumier (Abies balsamea).

La réserve aquatique doit protéger également une fleur de la famille des composées : la verge d’or faux-ptarmica (Solidago ptarmicoides), et une cypéracée: le carex de Richardson (Carex richardsonii), ainsi que toute la biodiversité des écosystèmes aquatiques et des milieux riverains.

Le territoire de la réserve aquatique projetée de la rivière Harricana sera soustrait à toute forme d’exploitation forestière, d’exploration et d’exploitation minière et de production énergétique. Les activités susceptibles de dégrader le lit, les rives ou le littoral de la rivière, ou encore de porter atteinte autrement à l’intégrité du cours d’eau sont interdites.

Néanmoins, les usages et les droits en vigueur concernant la pêche, la chasse, le piégeage et à la villégiature seront maintenus.

Dans toute la longueur de la réserve aquatique, le tracé de l'Harricana est relativement rectiligne.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>