Les eaux du Québec

Lac William

Lac William

Lac William

Le lac William se situe dans le bassin versant de la rivière Bécancour qui est son affluent majeur (la rivière Bécancour prend sa source au lac Bécancour, passe par le lac William, le lac Joseph et poursuit sa route jusqu’à la ville de Bécancour, où elle se jette dans le Saint-Laurent).

De façon générale, on peut considérer que la rivière Bécancour constitue le principal affluent du lac William, représentant environ de 80 à 85% de son débit total. Même si le lac William est alimenté principalement par la Bécancour, la rivière Larochelle ainsi que par les ruisseaux Chainey, Fortier, Gardner, Larose, Masse et Pinette s’y jettent. En amont du lac William on retrouve le lac à la Truite, alors que ces deux lacs sont reliés par la rivière Bécancour. En aval se trouve le lac Joseph et ils sont tous deux reliés par la Bécancour.

D’une superficie d’environ 5 kilomètres carrés, ce lac a une longueur totale de 6.8 kilomètres, tandis que sa largeur maximale atteint 1.3 kilomètres et largeur moyenne est de 720 mètres. De cette façon, le périmètre du lac William est de 16.7 kilomètres.

Ce lac est assez profond et sa profondeur maximale est à 30 mètres (soit près de 100 pieds). La profondeur moyenne cependant n’est que d’un peu plus de 8 mètres. Le point le plus profond du lac est situé tout juste au nord de la Pointe des Frères.

Le débit annuel moyen du lac William est de l’ordre de 11.3 m3/s. On considère que la fréquence de renouvellement de l’eau est de 9 à 10 fois par année, ce qui signifie que l’eau qui arrive au lac a un temps de séjour de 34 à 40 jours. Par la suite, elle s’écoule dans la rivière Bécancour en direction du lac Joseph.

Des principaux poissons qui y habitent, on peut citer la perchaude qui est le poisson le plus pêché au lac; le doré jaune, le crapet-soleil, le grand maskinongé (appelé aussi le monstre du lac!); le brochet (un gros mangeur; l'achigan à petite bouche qui affectionne particulièrement les quais; la barbotte brune (un drôle de moustachu).

On retrouve sur le lac William pendant les belles journées estivales un nombre incalculable d'embarcations de toutes sortes. C'est pourquoi l’Association du Lac William (ALW) travaille en collaboration avec les élus de la Saint-Ferdinand pour un accès au lac plus contrôlé. L’ALW a pour mission de protéger ce plan d’eau, de promouvoir la qualité de l'environnement et la pérennité du lac, ainsi que de promouvoir une utilisation responsable et harmonieuse des eaux du lac William et de ses tributaires. L’association est d’avis qu'avec une réglementation de descentes au lac et un système de vignettes pour les résidents, les visiteurs, entre autres, cela permettrait d'éviter des accidents. L’ALW participe au Comité de gestion du Lac, à la mise en place et au maintien de la Patrouille nautique et à l’élaboration du règlement sur la végétalisation des rives.

La marina municipale de Saint-Ferdinand est le « port principal » du lac. En effet, cette marina est le point de mise à l’eau de la presque totalité des embarcations utilisant le lac William.

D’ailleurs, la municipalité de Saint-Ferdinand compte environ  450-500 résidences saisonnières autour du lac William.

Au total, cinq municipalités sont présentes dans le territoire du bassin versant du lac, soit Saint-Ferdinand, Irlande et en beaucoup plus faible proportion Saint-Adrien-d’Irlande, Saint-Jean-de-Bréboeuf, Saint-Julien et Ste-Sophie-D’Halifax.

Plus de mille kilomètres de réseau cyclable traversent les territoires avoisinants du lac permettant d’admirer l'harmonie des jardins magnifiques, le passage des oies blanches, la richesse d'une histoire des premières colonies et des traditions amérindiennes.

Le camping Vague À Bond est situé sur le bord de l’eau au 6470, Route Domaine du Lac, Saint-Ferdinand G0N 1N0. Un hôtel de renom, le Manoir du lac William surplombe également le lac. Il est situé à l’adresse 3180, rue Principale, Saint-Ferdinand, G6L 5N4.

L’utilisation du territoire du bassin versant du lac William est majoritairement forestière, avec près de 55% de la superficie totale, suivent par la suite le secteur agricole, avec 35% du territoire (la culture du maïs qui est relativement polluante y est présente), la friche (7%) et finalement l’affectation urbaine et de villégiature, milieux humides, qui totalisent 3% de territoire.

Le Lac William est un plan d’eau populaire auprès des plaisanciers. Il suffit d’y avoir navigué un bel après-midi d’été pour s’en convaincre. Ainsi, ce lac représente un attrait touristique local indéniable et son impact sur l’économie locale est non négligeable.

Chaque année, en juillet, le festival les Fêtes du Lac William se tient à Saint-Ferdinand, pour en apprendre plus, rendez-vous au site Web lesfetesdulacwilliam.com

Site Web de l’Association du lac William : associationlacwilliam.com

lac william

Lac William, source de l'image : Site Web de Saint-Ferdinand

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>