Les eaux du Québec

Lac Saint-Louis

Lac Saint-Louis

Lac Saint-Louis

Le lac Saint-Louis se trouve au sud-ouest de l’île de Montréal. Il s’étend sur 23 kilomètres et sa largeur maximale atteint 6,5 kilomètres. La superficie totale du lac est de 148 kilomètres carrés, si on exclut toutefois l’île Perrot située près des côtes de l’île de Montréal.

Le lac Saint-Louis, étant la continuation du fleuve Saint-Laurent, est situé au confluent de grands cours d’eau. Il reçoit les eaux vertes des Grands Lacs qui s’écoulent le long de la rive sud, et les eaux brunes de la rivière des Outaouais sur la rive nord. La profondeur moyenne du lac est de seulement 3 mètres et son débit avoisine les 8400 mètres cubes/seconde. Les fluctuations du débit et du niveau de l’eau sont peu visibles en raison de la régularisation en amont des sources qui alimentent le lac. Ces fluctuations sont d’une amplitude moyenne de 0,8 mètre, mais ces valeurs sont atteintes surtout pendant les crues de la rivière des Outaouais.

Les rives du lac Saint-Louis sont très urbanisées en raison de la proximité de Montréal, notamment sur la rive nord.

Des villes, des usines de toutes sortes, dont de nombreuses industries métallurgiques et chimiques, rejettent leurs déchets directement dans le lac Saint-Louis. Aujourd’hui, ces résidus sont traités, mais l’urbanisation et la présence de ces industries ont fortement altéré les habitats fauniques du lac. On constate la diminution de la plaine inondable, des perturbations dans les forêts riveraines et la réduction, voire la disparition des milieux humides.

La contamination chimique provoque une haute teneur en mercure et autres éléments nocifs dans les sédiments, principalement en amont du lac, dans les zones de Cornwall et de Massena. Heureusement, des efforts pour nettoyer et contrôler les eaux évacuées par les industries et les localités, ont contribué à l’amélioration significative de la qualité des eaux du lac.

Pour le moment, on dénombre au lac Saint-Louis environ 80 espèces de poissons et des centaines de représentants de la faune terrestre. Il existe des territoires protégés, dont les principaux sont la Réserve nationale faunique des îles de la Paix et le refuge faunique Marguerite-D’Youville.

lac saint louis montréal

Lac Saint-Louis vu du Parc René-Lévesque. Photo : © GrandQuebec.com

Historiquement, des tribus amérindiennes vécurent sur les rives du lac depuis des temps immémoriaux. Les Européens s’y établissent vers la fin du XVIIe siècle. Les projets de construction d’un canal pour contourner les rapides de Lachine, entre le lac Saint-Louis et Montréal, voient le jour dès les années 1670. Mais ce n’est qu’en 1824 que le canal de Casson, le premier nom du canal de Lachine, est inauguré.

lac saint louis

Lac Saint-Louis. Photo : © GrandQuebec.com

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. Lavigne, Francine

    2015/06/04 at 11:41

    Je suis très intéressée de savoir ce qui se fait pour redonner à ce très beau lac, le Lac St-Louis, toute sa «SANTÉ», si je peux dire!!

    J`ai quelque peu lu au sujet des «contaminants» présents en ses eaux et j`ai déjà fait part au gouvernement fédéral (il y a environ presque 2 ans) de mes inquiétudes afin que l`état de ce lac ne se détériore davantage. Le LAC et ses RIVES!!

    Je garde espoir et grande confiance.

    J`aime ce lac!!

    Francine Lavigne

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>