Les eaux du Québec

Lac Opasatica

Lac Opasatica

Lac Opasatica

Le lac Opasatica couvre une superficie de 48 kilomètres carrés. Il mesure 33 kilomètres de longueur, pour une largeur maximale de 6 kilomètres. Le lac attire de nombreux navigateurs de plaisance et la proximité de Rouyn-Noranda favorise le développement de la villégiature.

Le lac Opasatica se situe dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue. Il s’étend principalement sur le territoire de la municipalité de Rouyn-Noranda, mais au sud-ouest, une partie du lac se trouve sur le territoire de la municipalité de Nédélec, dans la MRC de Témiscamingue.

Le nom Opasatica serait formé du mot algonquin Obié ou Opa, qui signifie «rétréci», et du mot Satika qui veut dire «il y a des trembles».

Le lac se trouve entre le bassin versant de la rivière des Outaouais, à l’est, et celui de la rivière Blanche, à l’ouest. Le lac atteint 6 kilomètres de largeur dans sa partie nord, formant de grandes baies, dont les plus célèbres sont la baie Klock, la baie Lamy, la baie Verte et la baie à l’Orignal.

En revanche, le lac est très étroit à son extrémité sud, sa largeur ne dépassant pas un kilomètre à hauteur de la baie Solitaire. C’est ici que le lac se décharge dans la rivière Solitaire, laquelle alimente le lac Rémigny.

Le lac a été formé lors de la fonte des glaciers il y a environ 20 mille ans. Son relief général est celui d’une plaine vallonnée ponctuée de buttes. L’altitude du territoire varie entre 263 et 373 mètres. Les forêts environnantes sont typiques de la zone subpolaire douce. On y voit des sapinières à bouleau jaune.

Les projets pour la fondation de la Réserve de biodiversité du lac Opasatica sont développés par le gouvernement du Québec. Cette réserve commencera à environ trente kilomètres au sud-ouest de Rouyn-Noranda. Son territoire planifié est de 245 kilomètres carrés. La réserve devra englober la totalité du lac Opasatica, ainsi que neuf autres petits lacs de la région, dont le plus grand est le lac Trompeur.

Cette aire protégée devra préserver les écosystèmes représentatifs de la région naturelle des Basses-terres de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le sentier pédestre Opasatica se trouve à 28 kilomètres de Rouyn-Noranda, sur la route 101. Ce sentier chevauche une ligne de crête de 100 mètres entre la baie à l’Orignal et la baie Verte, sise sur l’autre versant. En déambulant sur la ligne de crête, les randonneurs accèdent à des promontoires offrant des vues imprenables sur toute la région.

Le sentier se compose de trois pistes parallèles qui sont différenciées par les couleurs qui leur sont attribuées:

  • Sentier rouge: niveau difficile
  • Sentier bleu: niveau moyen
  • Sentier jaune: niveau facile

Chaque piste fait en moyenne 4 kilomètres. Un stationnement public se trouve à l’extrémité Est du sentier, sur la rue de la baie Verte.

Notons que ce sentier a été aménagé par M. José Mediavilla, né en Espagne et émigré au Canada en 1968. C’est pourquoi plusieurs passionnés de randonnées évoquent plutôt le «Sentier à José» en parlant de ce trajet.

Le lac Opasatica est accessible depuis les routes 117 et 101.

Lac Opasatica

Lac Opasatica

Lac Opasatica. Photo : Sylvie Gewehr

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Roger Lapointe

    2013/06/28 at 11:11

    Magnifique lac qui mériterait davantage d’attention des riverains et des élus municipaux qui semblent un peu détachés quand il s’agit de la protection du lac OPA.C’est un joyau que nous devons conservé en ne polluant pas ses eaux par les eaux usées et autres,en protégeant ses rives et le meilleur moyen est de ne pas dégarnir ses rives par de la pelouse…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>