Les eaux du Québec

L’eau douce

L’eau douce

L’eau douce

"Isalade: Je regrette mais l’eau potable est complète et la municipalité m’en alloue juste assez pour les besoins de mon business. Ne lisez-vous donc jamais les journaux? Le lac Ontario et le lac Érie ont été tout bus par des algues géantes. Il ne reste qu’un pied de profondeur dans les lacs Huron, Michigan et Supérieur. "

 

Réjean Ducharme. Ines Pérée et Inat Tendu, Leméac, Montréal. 1976, p.33

Plus de 40% de la population mondiale souffre de la pénurie d’eau potable alors que l’eau recouvre 70% de la surface de notre planète.

Cependant, dans tout ce volume d’eau, 2,5% seulement est constitué d’eau douce et uniquement 0,3% de cette eau est facilement accessible et renouvelable. La situation est particulièrement alarmante dans 80 pays où les réserves d’eau douce sont pratiquement épuisées (les pays qui vivent sous ce seuil de pénurie, sont situés pour la plupart en Afrique et au Moyen Orient). Il y a une trentaine d’autres pays dont les réserves  d’eau potable sont insuffisantes.

Par ailleurs, plus de 40% des humains sont privés d’installations sanitaires.

On constate que chaque année, plus de onze millions de personnes, dont plus d’un million et demi d’enfants de moins de 5 ans, décèdent suite à des maladies liées à de l’eau impropre à la consommation.

Le Canada, heureusement pour lui, se trouve parmi les dix pays qui partagent 60% des réserves mondiales d’eau douce.

Le Québec, quant à lui, possède la plus grande partie de ces réserves, grâce au fleuve Saint-Laurent, à ses majestueuses rivières et ses lacs innombrables. Plus de 3% de la réserve mondiale d’eau douce se trouve au Québec, dont la population représente environ 0,15% du total des habitants de la Terre. Au Québec, ces réserves sont concentrées dans les rivières, neige et glaciers (70%), dans le sous-sol (plus de 30%) et dans les lacs et réservoirs (0,5% approximativement).

L’agriculture consomme 70% de l’eau douce, 20% est utilisé par l’industrie et moins de 10% par les particuliers. Pour produire un 1 kilogramme de blé, il faut 1000 litres d’eau, pour un kilogramme de riz, il en faut 1400 litres et pour 1 kilogramme de boeuf, plus de 13 mille litres.

Au Québec, nous utilisons en moyenne plus de 300 litres d’eau par jour et par personne pour nos besoins quotidiens. En Afrique, la consommation en eau est de 10 à 20 litres par jour et par personne.

eau douce du québec

Un ruisseau dans le Bas-Saint-Laurent. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

1 commentaire

  1. thomas

    2011/10/03 at 6:20

    les information son pas détaille

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>