Curriculum Vitae

CV : stratégie générale

CV : stratégie générale

Quelle stratégie utiliser pour trouver un bon emploi

Un chercheur d’emploi s’interroge souvent sur la stratégie susceptible d’attirer l’attention du recruteur. C’est un vaste sujet, mais voici quelques petits conseils qui peuvent vous aider:

  • Persistez :  La persévérance est très importante. Si vous persistez, le recruteur peut vous accorder le bénéfice du doute. Il verra comment vous faites face au rejet et à l’incertitude. Tenez donc bon. Rédigez une lettre brève à l’intention de l’employeur. Téléphonez une fois par semaine pour lui rappeler votre existence. Rédigez une lettre de suivi de votre appel. Écrivez une petite note à l’adresse courriel du directeur ou du chef des ressources humaines (si vous arrivez à la trouver ce qui n’est trop difficile en général). Dans cette note, décrivez en trois phrases pourquoi il devrait vous embaucher ou au moins vous rencontrer.
  • Personnalisez votre C.V. : Assurez-vous que votre C.V. indique que vous cherchez tel poste précis, bien concret dans un secteur bien déterminé. Évitez les tournures vagues non spécifiques. Votre C.V. doit être toujours adapté au domaine, au secteur et à l’entreprise visés. Un C.V. général ne fera jamais l’affaire de nos jours, si vous manquez d’expérience.
  • Laissez votre marque « hors du texte du CV » : Votre mission est de faire une grosse vague dans la mer des CV. Il ne s’agit pas de joindre votre imitation de Félix Leclerc, ni d’envoyer votre lettre dans une boîte de caviar ou inséré dans une pompe pneumatique. Trouvez votre solution : un dessin de votre fille adressé à sa maman peut faire l’affaire. Une personne consciencieuse prendra peut-être le temps de vous appeler pour vous dire que le dessin s’est glissé dans l’enveloppe. Remerciez et demandez si vous pouvez passer récupérer le document… Vous avez gagné ainsi une minute d’attention, peut-être aussi l’occasion de discuter de votre intérêt pour le poste convoité.

Toutefois, prenez garde, ce truc a réellement fonctionné, mais s’il devient fréquent, la photo que «mon fils à mis dans l’enveloppe sans que je m’en sois aperçu» ira à la poubelle.

Défilé

Un défilé à Montréal. Photo de GrandQuebec.com

Le nombre de pages dans votre CV

La question ou plutôt le problème du nombre de pages que doit contenir un CV est celle qui revient le plus souvent. La plupart de sources vous diront qu’une page est l’idéal et deux pages sont acceptables, même aujourd’hui, à l’époque des CV envoyés par courriel. On vous dira qu’un CV à trois pages ira à la poubelle…

En fait, la longueur du CV dépend du poste à pourvoir et des acquis du candidat. Il faut obligatoirement être en mesure de comprendre l’importance des informations à placer dans le résumé, ce que dépend des besoins de l’employeur. C’est pourquoi il vaut mieux parfois à intégrer plus de rubriques au CV pour présenter les renseignements les plus pertinents.

Un ingénieur possédant plus de 15 années d’expérience dans une demi-douzaine d’entreprises, ayant à son actif professionnel au-delà de cinq titres de poste et qui sollicite un emploi du chef de service optera pour un CV qui rehausse son parcours professionnel en accentuant ses tâches et ses compétences et en les décrivant en détaille. Il pourra alors répondre aux besoins en démontrant ses connaissances et ses aptitudes à sa juste valeur.

Pour ce genre de profil de chercheur d’emploi, au moins six rubriques seraient nécessaires pour les présenter au recruteur : résume des compétences, expérience professionnelle, formation scolaire, compétences techniques, aptitudes professionnelles, réalisations…

Un titre d’emploi n’est pas suffisant pour déterminer avec précision les tâches effectuées et le contexte (petite ou grande entreprise, équipements et outils utilisés, etc.).

Ainsi, les informations détaillées permettront au recruteur de s’assurer que le candidat a effectué des tâches similaires à celles qu’il devra accomplir et qu’il détient les compétences propres au poste à pourvoir.

Un CV d’une seule page risquerait de compacter, voire de cacher, les informations indispensables pour convaincre l’employeur.

La réponse est donc simple : Que ce soit un CV d’une page ou de trois pages, l’important est surtout la façon de présenter les éléments importants. Il faut que les titres de postes concordent avec les exigences. Plus le poste est important, plus d’informations seront nécessaires.

Cependant, au-delà de trois pages, on commence à se questionner sur la capacité du candidat à bien synthétiser l’information. N’oubliez pas que comme le premier tri dure environ dix secondes, les CV longs risquent de ne pas franchir cette étape.

À suivre !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *