Notre cuisine

Vin du Québec

Vin du Québec

Le vin du Québec

Au Québec, les vignerons sont concentrés presque exclusivement dans le sud des Cantons de l’Est et en Montérégie.

Déjà au XVIIe siècle, il y a eu des tentatives de planter des vignes en Nouvelle-France. Samuel de Champlain lui-même fut le premier à planter un cep de vigne dans l’île d’Orléans, appelée par lui île de Bacchus. Ces essaies furent abandonnées à cause du climat inclément.

Aujourd’hui, les vignerons plantent au Québec des hybrides rustiques développés dans les autres provinces canadiennes, tout en préservant le savoir-faire français.

Des dizaines d’exploitations sont recensées au Québec et le nombre de bouteilles produites est assez élevé.

Pour le moment, c’est le vin blanc qui domine la production, occupant le 90% de la production, suivi du rouge et du rosé.

Les vignes au Québec peuvent résister facilement à des températures de -15°C, et le Maréchal Foch, importé au Québec de l’Ontario est encore plus résistant.

La production des vins québécoises est généralement vendue au Québec, mais une quantité va aux autres provinces du Canada.

Raisin

(Vitis sp. famille des Vitacées) : Fruit de la vigne, arbuste grimpant dont on ignore l’origine exacte, qui pourrait se situer dans la région englobant la mer Caspienne. Le raisin est un des fruits les plus anciens et les plus répandus à travers le monde ; il existe depuis des millions d’années. C’est l’ingrédient de base du vin et de diverses boissons alcoolisées (armagnac, cognac, brandy, champagne, etc.) ; la fabrication du vin remonte à des temps immémoriaux et cette boisson a toujours été fort prisée des humains tout au long des siècles.

La vigne peut atteindre plus de 2 mètres de haut ; elle développe des vrilles qui se lignifient et qui peuvent se fixer très solidement à peu près partout, afin de permettre aux tiges de bien supporter les grappes de fruits. Ces grappes, parfois jusqu’à une cinquantaine par vigne, sont peu visibles lors de leur apparition, car elles sont dissimulées par des feuilles à cinq lobes, longues de 10 à 20 cm.

Les raisins sont des baies (couramment appelées grains) rondes ou légèrement allongées, plus ou moins charnues et de couleur variable, vert (en Europe, on dit blanc), jaune verdâtre, rougeâtre ou bleu tirant sur le noir. Leur pulpe juteuse et sucrée est recouverte d’une mince pellicule pruineuse ; elle abrite de 2 à 4 pépins ou en est exempte, selon les variétés, qui sont au nombre de 1 500 environ.

Les raisins sont divisés en raisins de table et en raisins à vin. La plupart des variétés poussent mieux dans les climats chauds ; certaines supportent les climats tempérés. Les raisins sont souvent identifiés selon leur continent d’origine. Parmi les variétés européennes, les plus connues sont le Cardinal et le Tonkay (rouge), le Ribier (noir), le Muscat (nour ou vert) et le Chasselas (vert) ; en Amérique du Nord ce sont le Concorde (bleu), le Thompson sans pépins (vert), le Niagara (vert) et le Delaware (rouge). Les espèces vinicoles se nomment entre autres Gamay, Cabernet, Pinot et Sauvignon.

vin du québec

On est toujours le folklore de quelqu’un d’autre. (Michel Tremblay, Des nouvelles d’Édouard). Photo : © GrandQuebec.com.

Pour en apprendre plus :

1 Comment

  1. rejean noiseux

    2014/02/13 at 2:00 am

    je veux consmmer les produits du quebec et encourager nos gens d ici

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *