Notre cuisine

Trempette à l’oignon

Trempette à l’oignon

Recette de la trempette à l’oignon Vidalia au four

Ingrédients :

  • 1 tasse (250 ml) d’oignon Vidalia haché
  • 1 tasse de fromage suisse râpé
  • 1 gousse d’ail, émincée
  • 1 tasse de mayonnaise
  • Sauce piquante au goût

Cuisson :

  1. Préchauffer le four à 190C (375 F)
  2. Dans une casserole de une pinte ou un litre, mélanger tous les ingrédients
  3. Faire cuire au four pendant une demi-heure ou jusqu’à ce que le mélange soit doré
  4. Servir avec des craquelins, des croustilles ou du pain pita.

Donne trois tasses de trempette.

Quelle est la valeur nutritive du pain et comment l’acheter

Quel pain choisir ? Il n’est pas facile de répondre à cette interrogation car plusieurs facteurs peuvent être pris en considération. Ainsi on peut aborder ke sujet du oint de vue de la saveurm de l’utilisation ou de la valeur nutritive. La question de la valeur nutritive ne se tranche pas facilement car elle comporte plusieurs volets; ainsi : – la teneur en protéines, en hdyrates de carbone, en matières grasses et en calories est realtivement semblable dans le pain blanc et dans le pain complet, comme le montre le tableau suivant :

  • Protéines : pain blanc 2 g, pain brun 3 g, pain de seigle 2 g
  • Hydrates de carbone : pain blanc 14 g, pain brun 14 g, pain de seigle, 13 g
  • Matières grasses pain blanc 1 g, pain brun 1 g, pain de seigle – traces
  • Calories – pain blanc 75 par tranche (25 g), pain brun – 65 pat tranche (28 g), pain de seigle 60 par tranche (25 g).

Le contenu en vitamines, en sels minéraux, en enxymes et souvent en fibres est par contre beaucoup plus affecté et le pain blanc ne peut plus souvent la comparaison avec le pain complet, car il est trop appauvri. Plusieurs pains contiennent des additifs.

Quelle est la valeur nutritive du seigle ?

Le seigle a une valeur nutritive similaire à celle du blé. Il contient 111 g de protéines, 1,7 g de matières grasses, 68 g d’amidon et 334 calories/100 g. Le seigle brun est riche en niacine, phosphre, chlore potassium, fer calcium et soufre. Comme toutes les céréales, le seigle a des déficiences en acides aminés essentiels. Il continet de l’acide phytique que son enveloppe riche en phytase neutralise. Il est légèrement laxatif et il renferme de la rutine qui semble posséder le pouvoir de faciliter la circualtion sanguine, ce qui aiderait à protéger de l’artériosclérose et des maladies cardiovasculaires.

Comment utiliser le seigle ?

Les grains de seigle entiers peuvent être cuits et consommés tels quels au même titre que ceux des autres céréales et ils sont très nourrissants. Les flocons sont utilisés comme ceux de l’avoine roulée (müesli, granola, gruau, etc.). Il n’en demeure pas moins que c’est sous forme de farine que le seigle est utilisé le plus couramment. Grossièrement broyée et possédant tous ses éléments nutritifs, la farine donne notamment le fameux pain « pumpernickel » d’origine allemande ; elle entre également dans la préparation de biscottes, de pains d’épices, de pâtes, de muffins, etc. Les grains de seigle peuvent aussi être germés ou entrer dans la fabrication de boissons alcoolisées (whisky, bourbon, certaines vodkas) .

oignons

Oignons. Photographie de GrandQuebec.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *