Notre cuisine

Suggestions pour un buffet de la Saint-Valentin

Suggestions pour un buffet de la Saint-Valentin

Quelques suggestions pour un buffet à l’occasion de la Saint-Valentin

Un menu bien composé, des cocktails délicieux, une décoration appropriée à la tête et le succès est assuré

La Saint-Valentin approche et plusieurs ont organisé des réunions pour célébrer gaiement cette fête qui pour certains est l’occasion de plaisanteries sans malice mais que ne prise pas toujours celui qui en est l’objet.

Les jeunes mariés qui, faute d’espace ne peuvent recevoir chez eux à déjeuner ou à dîner un grand nombre d’amis, pourraient vendredi, inviter ces intimes à un bridge pour huit ou douze personnes, par exemple, et servir un souper-buffet vers minuit.

Oh! rien de compliqué! Il vaut mieux présenter des choses très simples qui font les délices des gourmets. Si vous le voulez bien, essayons ensemble de composer un menu.

Liqueurs et hors-d’oeuvres

Tout d’abord au cours de la soirée il est entendu que vous servirez quelque boisson afin de donner le ton qu’il faut à la réunion. Le cocktail sec ou sucré est généralement apprécié et pas besoin de vous donner le trouble de le préparer vous-même à moins que votre mari soit un connaisseur. Achetez-le prêt à servir. De cette façon vous n’aurez pas à vous inquiéter si votre mélange fait à la maison sera assez fort, trop piquante et trop doux. Vos invités préfèrent peut-être d’autres liqueurs, alors n’hésitez pas à vous en procurer. Car rien de pire qu’une fête où les gens ne sont pas satisfaits.

Puis vers minuit commencez à passer les apéritifs : hors-d’oeuvres variés que vous aurez préparés d’avance. Voici quelques recettes. Des cornichons en éventails sont faciles à réaliser. Prenez des cornichons sucrés et découpez des tranches minces parallèles atteignant presque la longueur de chaque cornichon. Disposés soigneusement ces tranches en éventails sur les bords du plat à hors-d’oeuvres.

Coupez des oeufs cuits durs en deux. Enlevez les jaunes et écrasez-les en y ajoutant une quantité égale de sandwich spread. Assaisonnez. Emplissez les blancs de ce mélange, faites refroidir, saupoudrez de paprika avant de servir. Ou bien du céleri farci : mélangez du beurre d’arachides et du fromage au piment en quantités égales. Faites-en une pâte crémeuse dont vous garnirez de petites branches de céleri. Faites refroidir.

Pour douze convives, il faut environ trois douzaines de hors-d’oeuvres. Puis voici le moment venu de faire passer votre monde à la salle à manger.

La table a été dressée d’avance, et va sans dire que toutes les pièces de porcelaine et d’argenterie reluisent de propreté. Quelques fleurs fraîches seront disposées dans une urne placée sur un meuble ou une petite table de la pièce où se sert le souper.

Sandwichs et desserts

Toute femme sait préparer convenablement des salades individuelles au poulet ou au jambon que l’on offre avec des petits pains spéciaux. Et pendant que chacun déguste la sienne, vous faites circuler des assiettes de sandwiches variés : aux noix, avec mayonnaise, au fromage-crème, au foie gras avec laitue, au thon, aux cornichons avec moutarde et autres.

Des olives, des petits cornichons sucrés, des oignons blancs marinés, des branches de cœur de céleri, accompagnent les sandwiches.

Comme dessert, une macédoine aux fruits préparés en grande quantité et que vous disposerez par portions dans des coupes à cet effet. Les petits fours seront particuliers à la fête : rouges ou blancs en forme de cœurs. Dans toutes les pâtisseries, on nous en offre cette semaine. Mais si vous aimez mieux un gros gâteau, choisissez-le de huit ou douze portions sous même forme que les petits fours. En effet, les gâteaux à pâte moka ou pain des anges sont taillés en forme de cœur et décorés de façon attrayante d’un glaçage rouge et blanc.

La crème glacée peut fort bien remplacer la salades aux fruits. Un bon café complétera le menu du goûter.

Voilé l’essentiel. Cependant pour être encore plus dans l’esprit de la fête vous aurez des casques de papier-carton rouge et argent, et vous décorerez votre vivoir d’oeillets rouges et blancs. Si vous jouez au bridge, les marqueurs seront de petits cœurs traversés de flèches.Oh! Mais ça prend une tournure sentimentale ! Il faut des cœurs, mais pas trop.

Ayez quelque fantaisie de la Saint-Valentin à table ou dans la maison mais pas de surcharge. Une note suffit.

Fleurette Belair.
Texte paru dans le journal Le Canada, le 12 février 1941.

Orange de Montréal

Orange de Montrél. Photographie par GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *