Notre cuisine

Poulet à l’érable

Poulet à l’érable

Poulet à l’érable

Ingédients :

  • Un poulet de 2 kg ;
  • 50 ml de  farine ;
  • Un gros oignon ;
  • 375 ml de sirop d’érable ;
  • 125 ml d’eau ;
  • 5 ml de sarriette ;
  • Sel et  poivre.

Préparation :

  • Nettoyer et couper le poulet en quatre – deux cuisses, deux demi-poitrines.
  • Assaisonner les morceaux de poulet de sel et de poivre.
  • Passer le poulet à la farine.
  • Faire sauter dans le beurre.
  • Mettre dans un plat allant au four.
  • Faire rissoler les oignons coupés en demi-rondelles dans la même poêle.
  • Saupoudrer d’anis et de sarriette.
  • Déglacer avec le sirop et l’eau.
  • Disposer sur les morceaux de poulet.
  • Finir de cuire à 190 °C environ 30 minutes au four.

Cuire la viande à la poêle

Ce procédé est une variation de la grillade (voir plus bas) mais il s’effectue dans un poêlon. Il peut facilement se transformer en friture si on utilise trop de corps gras. Inciser le gras de la viande, mettre très peu de gras dans la poêle (omettre le gras si un poêlon anti-adh.sif est utilisé). Brunir à découvert à feu moyen-fort ; éviter de faire bouillir la viande (feu trop bas) ou de la faire coller (feu trop chaud). Tourner une fois à la mi-cuisson, quand des gouttes perlent à la surface si on désire la viande saignante ou un peu plus tard si on la veut bien cuite. Si la viande adhère au récipient, retirer le poêlon du feu et laisser refroidir légèrement, elle se décoller d’elle-même.

Ne pas entasser trop de morceaux à la fois et éviter qu’ils se touchent. Si du gras fond et s’accumule, il vaut mieux l’égoutter, sinon la cuisson se transforme en friture.

Cuire la viande au gril

Cuission à feu découvert qui sert surtout à cuire volaille, côtelettes et biftecks tendres ; si la viande manque de tendreté, la mariner quelques heures ou l’attendrir.

La viande est placée sur un gril et est retournée une fois à la mi-cuisson, ou elle est mise sur une broche. La cuisson au four égale difficilement la cuisson au barbecue, car le four emprisonne l’humidité qui se dégage de la viande, même si la porte est entrouverte, donnant une viande plus pâle et moins sèche.

On conseille souvent de cuire à haute température et de saisir la viande, ce qui l’assèche, la durcit, diminue son volume et peut même la carboniser. Il vaut mieux cuire à une chaleur soutenue mais pas trop vive (à 10 ou 13 cm des éléments du four) ou par la braise du barbecue, non par les flammes. Inciser le gras afin d’empêcher la viande de rouler, huiler légèrement la viande et l’assaisonner si désiré. La placer dans un four préchauffé. Ne pas piquer la viande pour éviter la perte de jus et attendre quelques instants avant de la servir afin que le juss se répartisse mieux.

Vitamines et sels minéraux dans la viande

La viande est une excellente source de vitamines du complexe B, notamment de vitamine B12. Elle est riche en phosphor, en potassium, en zinc et en fer (ce dernier présent surtout dans les abats). Les abats et la volaille renferment de la vitamine A. La cuisson laisse intacte la plus grande partie des vitamines et des sels minéraux.

Production du sirop d'érable

Production du sirop d’érable. Photo de GrandQuebec.com.

D’autres recettes au poulet :

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *