Notre cuisine

Plum d’après la guerre

Plum d’après la guerre

Une excellente recette des années 1920 (La Canadienne, janvier 1920).

Plum pudding d’après guerre, sans œufs

  • Une livre et demie de farine,
  • 6 onces de raisins de Corinthe,
  • ¼ de livre de suif haché,
  • ¼ de livre de cassonade,
  • ¼ de livre de purée de carottes,
  • ¼ de livre de purée de pommes de terre,
  • Un cuiller à table de mêlasse,
  • Une once d’écorce de citron glacée.

Amalgamer la farine, le suif haché très fin, le raisin de Corinthe et le sucre. Verser dans les purées de carottes et de pommes de terre (carottes et pommes de terre ayant été bien cuites au préalable). Ajouter la mélasse et l’écorce, mais pas de liquide.

Attacher librement dans un linge, ou, si, mis dans un plat, ne pas le remplir afin de lui donner de l’espace. Laisser bouillir 4 heures, et servir avec une sauce citron.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>