Notre cuisine

Omelette au maïs

Omelette au maïs

Recette de l’omelette au maïs en grains

Ingrédients :

  • Beurre et huile en quantité suffisante ;
  • Un oignon émincé ;
  • Une tasse de maïs en grains ;
  • ½ tasse de crème 15% à cuisson ;
  • Six oeufs bien battus ;
  • Sel et poivre au goût ;
  • Quelques gouttes de sauce tabasco ;
  • Paprika et persil pour garnir

Méthode :

  • Faire revenir oignon dans le beurre et l’huile ajouter le maïs ;
  • Dans un bol, mélanger la crème, les oufs et les assaisonnements ;
  • Verser sur le maïs ;
  • Cuire à feu lent pendant 5 minutes sans y toucher ;
  • Soulever ici et là pour faire couler l’appareil au fond ;
  • Lorsque cuite à point glisser dans un plat chaud ;
  • Saupoudre de paprika et de persil haché.

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes environ

Rendement : 4 portions

Maïs (Zea mays, famille de Graminées)

La seule céréale originaire d’Amérique, probablement d’Amérique tropicale. Le maïs a constitué la base de l’alimentation des civilisations pré-colombiennes depuis les temps reculés et ce, sur presque tout le continent. On a retrouvé au Mexique des vestiges démontrant qu’il s’y cultivait du maïs il y a pkus de 7 000 ans. Lors de la Conqpute, les Espagnols constatèrent l’importance du maïs dans la culture des Mayas, des Aztèques et des Incas. Outre qu’il servait de nourriture, il fugurait dans les cérémonies religieuses, plusieurs mythes y faisaient référence et il servait du matériau de constructionn et de tabac (sans soies). Les Espagnols introduisaient cette céréale et Europe ; le Portugais la firent connaître en Afrique occidentale et aux Indes orientales, d’où elle gagna l’Asie. En Europe, on désigna longtemps le maïs sous le nom de « blé turc », la Turquie étant le pays qui l’approvisionnait. Le maïs est toujours populaire en Amérique où les francophones le nomment souvent « blé d’Inde », réminescence du temps où l’on crut découvrir les Indes en abordant ce continent.

Mâche

(Valeriannella locusta, familles des Valérianacées, autres noms : valérianelle, doucette, clairette) – Plante probablement originaire de la région méditerranéenne. La mâche est une proche parente de la valériane, qui est surnomm.e « herbe-aux-chats » car elle attire ces animaux. C’est une plante annuelle qui se cultive et qui est consomm.e comme la laitue, aussi bien cure que cuite. Il en existe plusieurs variétés qui forment au ras de sol des touffes de feuilles vert foncé plus ou moins grandes et allongées, au bout rond ou pointu, qui s’ornent de fleurs bleueues si elles ne sontt pas cueilles. Le plant atteint entre 10 et 30 cm de haut. Très tendre (d’où le nom de doucette), la mâche a une saveur fine, sauf si elle est vieille ; devient alors amère. Cette laitue à découvrir coûte cependant assez cher.

Quelle est la valeur nutritive de la mâche ?

La mâche contient 2 g de protéines, 3,6 g d’hydrates de carbone et 21 calories/100g.

Comment utiliser la mâche ?

La mâche est délicieuse telle quelle, arrosée de vinaigrette ou de crème légère ou combinée à d’autres verdures. Elle assaisonne agréablement omelettes, salades de pommes de terre et de rix. Elle peut remplacer l’épinard dans la plupart des recettes ; la cuire moins longtemps cependant car elle est plus tendre.

Comment conserver la mâche ?

La mâche est très périssable ; il vaut mieux la consommer sans délai. La conserver au réfrigérateur et la traiter comme les autres verdures.

Fleuve

Vue sur Montréal depuis l’île Sainte-Hélène. Photo de GrandQuebec.com.

Recettes semblables :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *