Notre cuisine

Fromage du Québec

Fromage du Québec

Fromage du Québec

C’est il y a environ 8 mille ans que le principe de la fabrication du fromage aurait été découvert au Proche-Orient. Selon le site web www.fromagesdici.com, «le lait, transporté dans des outres fabriquées à l’aide de l’estomac de jeunes ruminants, aurait caillé à cause de l’action de la présure qui s’y trouvait à l’état naturel» et ainsi le fromage naît pour le plaisir d’une partie de l’humanité.

Le fromage s’est répandu un peu partout et des moules à cailler de plus de 5 mille ans ont été découverts en Suisse, dans les environs de Neufchâtel.

Au Québec, les Français apportent en Nouvelle-France leurs connaissances en matière de fabrication de différents fromages. Nous avons perdu les recettes exactes, même si des fromages au lait cru se fabriquaient toujours selon des procédés traditionnels transmis de génération en génération jusqu’à la fin du XXe siècle. Puis une loi interdisant l’utilisation du lait cru a mené à la disparition de ces représentants du patrimoine gastronomique de la province.

Sur le plan industriel, la production de fromage s’est limitée pendant longtemps au cheddar, fameux fromage d’origine anglaise. Dès la fin du XIXe siècle, cependant, on trouve à Saint-Denis-de-Kamouraska la première fromagerie-école nord-américaine. Une autre institution pour la fabrication du fromage, l’École de laiterie de Saint-Hyacinthe, a été ouverte en 1893. Cette école est connue aujourd’hui comme l’Institut de technologie agroalimentaire. Elle vise à l’amélioration des techniques de fabrication du fromage, à la recherche en chimie, en bactériologie et en nutrition.

D’autre part, plusieurs missions religieuses se lancent dans la fabrication du fromage. Par exemple, en 1893, les moines de la Trappe d’Oka commencent à fabriquer un fromage inspiré du Port-Salut français, et, en 1943, les moines de l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac suivent leur exemple.

Dans les années 1980, le retour aux valeurs traditionnelles québécoises insuffle une nouvelle vie à la production de fromages fins dans la province. Cette renaissance des fromages débute avec l’arrivée au Québec de M. Fritz Kaiser, artisan-fromager suisse. C’est M. Fritz Kaiser qui attise l’engouement des producteurs québécois pour les fromages traditionnels européens et qui encourage la production de fromages dits «de spécialité».

Aujourd’hui, les fromages fins du Québec offrent aux consommateurs une qualité reconnue et une diversité remarquable.

Astuces pour manger du savoureux fromage :

  • Pour profiter au maximum de la saveur du fromage, servez-le à la température ambiante.
  • Vous voulez réchauffer une portion de fromage au micro-ondes? Comptez 15 secondes à la puissance moyenne.
  • Vous ne voulez pas perdre une miette de fromage? Glissez la râpe dans un sac de plastique et râpez le fromage au-dessus d’un bol.

fromage du québec

Le beau fromage du Québec et ses belles artisanes. Photo : © GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>