Côte-Nord

Qualités des travailleurs

Qualités des travailleurs

Qualités des travailleurs

La Côte-Nord offre aujourd’hui peu de tourisme et peu d'agriculture. Toutefois, ces forêts, mines de fer et de titane, de colossaux ressources hydroélectriques semblent inépuisables

La réalité de la Côte-Nord est simple : c’est la terre des « maisons mobiles », des carcasses sur roulottes, garées aux entrées de petites villes dans d'immenses terrains de stationnement.

Sur la Côte-Nord, tout est plus cher que au sud de la région, en raison de son éloignement. Cependant, les salaires atteignant un niveau supérieur à ceux du reste du Québec, de nombreux travailleurs viennent y passer quelques années.

L’avenir de la Côte-Nord est riche. Si le climat continue de devenir plus doux, les conditions de vie là bas seront plus clémentes. Avec des ressources minières et avec de nouvelles technologies qui permettent d’assurer la qualité de vie convenable, il n'est pas illusoire de croire que le développement va s'accélérer.

En ce que concerne l’emploi, l’Emploi Québec a rédigé un guide ou plutôt règlement sur le Recrutement, sélection, intégration et rétention de personnel sur la Côte-Nord. Il est intéressant de jeter un coup d’œil sur le profil des compétences générales des candidates et candidats qui  s’adaptent bien à la Côte-Nord.

Ce Guide identifie 8 compétences liées à l’adaptabilité dans la Côte-Nord à partir des discussions tenues avec des employeurs de la Côte-Nord et des employés bien adaptés à la région, ainsi que à la suite des tests passés à ce type d’employés.

Il ne s’agit pas d’une loi « sine quoi non », mais les h uit compétences retenues sont toutefois très pertinentes par rapport à l’adaptabilité au milieu nord-côtier.

Si vous possédez l’ensemble de ces caractéristiques essayez d’analyser vos capacités d’adaptation, bien si les posséder n’est pas un gage absolu de performance au travail :

  • Adaptabilité : La personne doit s’adapter à des situations urgentes, tendues ou imprévues en ajustant son comportement aux nouvelles exigences de l’environnement ;
  • Autonomie : La capacité de prendre ses propres décisions et d’agir avec de la latitude ;
  • Écoute : Savoir écouter les autres, démontrer l’attention et l’intérêt à ce que disent les autres ;
  • Tact : S’exprime de façon diplomate, avec de la courtoisie et stratégique. Être sensible à l’impact de ses propres mots et actions sur les autres ;
  • Collaboration : Savoir travaille et interagir avec les autres en dehors d’une ligne d’autorité formelle ;
  • Sens politique : Savoir être stratégique dans la présentation de ses orientations, dans l’argumentation de ses positions et dans la gestion de ses relations ;
  • Curiosité intellectuelle : S’intéresser à une diversité de sujets et démontrer le désir d’apprendre ;
  • Tolérance à l’ambiguïté : Être à l’aise dans des situations nouvelles, ambiguës, inespérées, hors de commun, sans règlements préétablis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>